Étiquette : andré turpin

9 décembre 2015 / / 2015

Cette année, Cinémaniak a, plus que jamais, parcouru et anticipé l’actualité pour faire vivre le plus d’exclusivités possibles liées au cinéma ou aux séries.

Au total, ce ne sont pas moins de 48 entrevues, rencontres et autres reportages que nous avons effectués (avec la complicité de l’équipe vidéo).

Voici dans un petit article regroupé une rétrospective des entrevues de 2015 !

4 décembre 2015 / / A La Une

Pourquoi Early Winter et Endorphine disposent-ils d’une micro-sortie vendredi dernier au Québec ? En effet le film mettant en avant Suzanne Clément et Paul Doucet (par ailleurs une déception de l’équipe Cinémaniak) voit sa distribution débutée par une sortie limitée au Centre Phi tandis que le nouveau long métrage d’André Turpin prend l’affiche à Rivière du Loup…Voici en deux mots la stratégie de distribution pour Early Winter et Endorphine

6 août 2015 / / A La Une
27 juin 2015 / / A La Une

10 films francophones non-sélectionnés pour Cannes mais qu’on attendra avec autant d’intérêt sinon plus….

On le sait, le cru de Cannes 2015 a laissé une très (trop ?) belle place au cinéma français. Pourtant il est d’autres réalisations que l’on pouvait espérer et qui ne furent pas sélectionnées…à la fois pour des films français mais également pour des films québécois ou belges. Petit passage en revue de ceux qu’on attend un peu, beaucoup, passionnément

16 avril 2015 / / A La Une
26 mars 2015 / / A La Une

Premières fuites concernant le Festival de Cannes 2015… Le devoir révèle ce matin que deux longs métrages québecois seraient pré-sélectionnés à la semaine de la critique…. D’autres grands noms sont également pressentis dans la sélection à venir….

16 mars 2015 / / 2015

Cinemaniak était hier soir aux Jutra 2015  afin de célébrer le cinéma québécois comme il se doit. Retrouvez les entrevues ainsi que les photos avec (entre autre) Evelyne Brochu, Antoine-Olivier Pilon, Suzanne Clément, Laurence Leboeuf et bien d’autres…

13 janvier 2015 / / 2015

Actuellement en tournage à Montréal, le quatrième long métrage d’André Turpin (nommé aux Prix écrans canadien 2015 pour la photographie de Mommy) touche à sa fin lorsque nous rencontrons toute l’équipe ce lundi 22 décembre dernier. Si le nom d’Endorphine reste un titre de travail, nous pourrons toutefois évoquer que le film introduit trois personnes du nom de Simone à des âges et des époques différentes…mais dans un espace-temps sans doute similaire…