Où est la main de l’homme sans tête

Bruxelles, XXIème siècle

Du haut de la basilique, un homme semble prêt à faire le grand saut dans le vide! En parallèle, une nageuse d’un    plongeoir de dix mètres semble être pris de vertige…

Dès cette double scène d’ouverture, impressionnante, le ton est donné et l’on va suivre Eva (Cécile de France) avec les mêmes angoisses…tout ça à cause d’une vilaine chute du plongeoir qui la    plongea dans le coma….  ♥♥♥½

Le film démarre à sa sortie du coma lorsqu’elle sera confrontée à ses souvenirs partiels ainsi qu’à son père (Ulrich    Tukur) autoritaire.

Le film épouse les visions de l’héroïne…au travers de ses rêves, ses péripéties avec des références évidentes à    Lynch et plus récemment à Dominique Moll

Ce thriller belge est une belle réussite car elle réussit à nous suivre jusqu’à s’en reposer de nombreuses questions    après. La distribution est impeccable…

Comme quoi les européens aussi savent jouer avec le suspens!

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *