Conte initiatique dans le grand Nord – ♥♥½

Croolik, l’égoïste chaman a soulevé la colère de la déesse Sedna, qui fait partir les animaux et menace ainsi de famine le clan. Saya la guérisseuse rappelle alors une légende, celle de Sarila, terre florissante où le gibier abonde et où seuls les coeurs purs peuvent pénétrer. Markussi, Apiq et Poutoulik, trois jeunes intrépides sont choisis pour partir à la découverte de cet éden et échapper aux pièges tendus par le chaman.

La_légende_de_SarilaCette première réalisation de dessin animé 3D 100% québécois (studio Modus FX) est une belle réussite, à destination du jeune public. Sur un scénario (Pierre Tremblay & Roger Harvey) simple et manquant un peu de surprises, ce conte initiatique suit les aventures de trois jeunes inuits qui mettront leur amitié à l’épreuve de la magie malfaisante du chaman Croolik, de diverses embuches (éléments naturels et animaux sauvages) et des liens que la tradition leur a choisi. Autour des valeurs de la solidarité, du dévouement, de l’amitié et du courage, la réalisatrice Nancy Florence Savard propose une incursion rafraichissante dans la culture et les traditions du peuple inuit. Sur un thème musical d’Elisapie, ces aventures permettront aux plus jeunes d’en apprendre davantage sur les traditions des peuples autochtones du Canada, avec les chamans, l’animisme et les rôles attribués à chaque membre du clan. Cet aspect vulgarisateur et pédagogique est abordé légèrement, avec la magie (ambivalente) et des animaux totems apportant fantaisie et humour à l’intrigue (Kimi le lemming et Kouatak le corbeau). Tous les stéréotypes du Grand Nord sont aussi intégrés à l’intrigue, parfois de manière artificielle et un peu lourde (le survol en début de film passant d’un inukshuk à une ourse polaire avec ses oursons, en passant par des blanchons, des caribous et des rorquals) mais composent aussi parfois de beaux tableaux (les igloos sur fond de ciel étoilé ou une aurore boréale). Cette production plaira sans aucun doute aux petits, reste à étoffer le scénario pour rallier aussi leurs parents.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *