The huntresses

Divertissement familial au premier degré – ♥♥

Jin-Ok, Hong-Dan et Ga-Bi sont trois belles chasseuses de primes travaillant en équipe avec Moo-Myung. Pendant ce temps, des émissaires secrets, qui sont censés offrir un stauroscope au roi de la dynastie Joseon, sont tués un par un par des assassins inconnus. Un envoyé secret arrive à échapper aux assassins. Jin-Ok, Hong-Dan et Ga-Bi sont engagées pour le retrouver et se retrouvent prises dans une machination qui les dépasse.

The_Huntresses_affichePrenez Les trois mousquetaires et Charlie’s angels, brassez le tout, nappez de sauce Corée XVIIème siècle (dynastie Joseon) allégée et vous obtiendrez ce divertissement familial qui ne manquera pas d’égayer votre soirée, mais surtout … ne lui en demandez pas plus ! Le film cadre très bien avec Fantasia et les attentes des festivaliers, qui ne boudent pas leur plaisir lors des scènes d’action de ces filles kick-ass, de leurs poses sexy, des décors kitschs ou des répliques stupides mais voulues et assumées comme telles.

Park Je-Hyun suit les codes du film d’action « d’époque » coréen, qu’il faut d’entrée de jeu accepter sans se poser de question pour apprécier le film en connaissance de cause. Exit donc toute demande de vraisemblance des situations et exigences d’originalité du scénario. On retrouve une énième fois l’héroïne qui veut venger la mort de son père, le méchant mais pas tant que ça, le faire-valoir bourru mais amusant, les ralentis dans les scènes de bagarre ou la scène tire-larmes (ici malheureusement totalement ratée, ce qui, au second degré, la rend plutôt drôle).

Les acteurs et actrices tiennent leur rôle, ni plus ni moins (même Son Ga-In du groupe de K-pop Brown eyed girls, qui reste impassible d’un bout à l’autre du film dans son personnage de dure-à-cuire) et ce block-buster coréen de l’année 2014 tient bien ses promesses côté effets spéciaux, costumes et scènes d’action. Sans rester dans les annales du cinéma asiatique, le divertissement sera au rendez-vous.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *