Ender’s Game (La Stratégie Ender)

Quel était cet ovni passé bien lentement devant nos yeux en cette fin d’année 2013 ? Interpellés par une affiche et une bande-annonce plutôt troublante (sans parler de son titre rappelant fortement certains jeux de la faim), nous sommes allés voir en salle ce qui terminera l’année 2013 de la science-fiction. ♥

 

Le moins que l’on puisse dire de notre « film de clôture », c’est qu’il n’est pas à mettre devant tous les yeux !

Pour les plus cinéphiles d’entre nous, passer deux heures devant Ender’s Game relèvera vraiment du supplice…

 

Mais pourquoi ?

 

Tout d’abord l’univers visuel, particulièrement moche, qui ne fait ni dans la beauté futuriste (façon Prometheus ou Oblivion), ni dans la vraisemblance (façon Elysium).

Ensuite l’histoire focalisée sur des ados, combinée à un manque évident de mordant et d’intelligence, finit par donner l’impression de regarder un mauvais Disney….

Enfin à cause de réflexions primaires qui n’aboutissent jamais vraiment loin.

 

La première partie, censée imposer son leader et une empathie nécessaire est une sorte de jeu complètement dénué d’intérêt (en effet, ni la fine intrigue ni la force du mal ne forment une tension suffisamment grande). Le spectateur est alors pris en otage dans un ensemble certes cohérent dans son traitement (au moins la bande-annonce n’était pas mensongeuse) mais extrêmement déplaisant par son manque évident de complexité, d’intrigue ou de beauté…

Vivement l’an prochain !

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *