Cold in July (Juillet de sang)

Ou comment Thriller et humoir noir font bon ménage ♥♥♥♥

Au Texas en 1989, Richard Dane abat un homme qui vient de pénétrer dans sa maison en pleine nuit. Alors qu’il compose avec les conséquences de cet acte, il subit les foudres du père de l’homme qu’il a tué, un ex-prisonnier. Les deux réalisent bientôt que les circonstances sont tout sauf simples…

Cette histoire, très cohérente, nous transporte dans le Texas des années 80 où vieux téléphones et voitures d’époque sont de la partie. Jim Mickle nous livre ici un Thriller solide où les rebondissements captivent le spectateur du début à la fin. Il manie à la perfection humour noir et scènes « absurdes » qui, étrangement, sont parfaitement intégrés à la trame de l’histoire; Le tout, s’il vous plaît, sur fond de bande son digne des plus grands films hollywoodiens : bravo Jeff Grace. Côté acteur, le talentueux Michael C Hall,  interprète ici un « monsieur tout le monde » sans histoire, mêlé à une affaire de meurtre. Connu pour son rôle dans Dexter, Michael nous montre, une fois de plus, qu’il maitrise à la perfection les personnages sombres et torturés. Mais peut-il seulement jouer autre chose ? A ses côtés on retrouve Sam Shepard (August Osage County) et Don Johnson (Django Unchained) tous deux très convaincants en ex-taulard impulsif et en détective éleveur de porc. Bref, vous ne vous ennuierez pas en suivant ce trio improbable qui vous emmènera au bout de ce Cold in July (Sans doute traduit Juillet de sang à sa future sortie en France), drôle et très humain.

 

Pierre Duvanel

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *