Affichage : 17 - 24 sur 45 RÉSULTATS

Anne-Julie Lalande : Fougue critique

Quatrième volet du dossier Tou.te.s en salles : Cinémaniak donne la parole à Anne-Julie Lalande, gérante et responsable technique au Cinéma Moderne, après avoir été responsable de l’accueil et de la billetterie depuis mai 2019. Un entretien qui met de l’avant l’importance du pouvoir de ralliement que le cinéma possède, Portrait d’une cinéphile dont la fougue et la sagacité n’ont d’égal que le nombre incalculable de tâches qui lui incombent.

Vincent Labrecque : Le Parc en passion

Rencontre du troisième type avec Vincent Labrecque, autrefois placier et aujourd’hui directeur technique au Cinéma du Parc. Une entrevue embarquée au cœur de la cabine, au son des ventilations et d’un projecteur 35 mm ressuscité pour l’occasion. Plongée dans le temps, dans l’expérience de la salle depuis une autre perspective et exploration d’une cinéphilie incarnée et partagée.

Tou.te.s en salles : Cinéma Beaubien

Après 110 jours sans grand écran, Montréal retrouve ses salles depuis le début du mois de juillet. L’équipe de Cinémaniak – masquée et gantée – était curieuse de rencontrer ceux et celles qui sont derrière nos salles obscures, qui opèrent cette réouverture pleine d’enjeux après une inactivité forcée par une crise sanitaire mondiale. Pour le premier entretien de ce dossier: rencontre avec Mario Fortin, administrateur de la trinité Beaubien, Parc et Musée.

Une voix, 1001 personnalités : On jase doublage avec Violette Chauveau

Malgré cette période de pandémie dans laquelle nous avons pris tendance, plus que d’habitude, à se réfugier dans les chaleureux bras numériques d’internet, mon devoir de rédacteur a su vaincre un possible épisode de relâchement pour vous offrir un nouvel article. J’ai eu le plaisir de discuter avec Violette Chauveau, comédienne et doubleuse de films, qui prête couramment sa voix pour le plus grand bonheur des spectateurs francophones.

Comme tout le monde

Ne voyant personne que moi-même, l’expression Comme tout le monde revêt brusquement un sens étrange, échappant doucement à mon esprit confiné dans un petit crâne. En ce jour X, je ne suis plus sûre de n’avoir jamais su ce que Comme tout le monde a un jour pu vouloir dire.

L’avenir de la relève en cinéma : une discussion en quatre temps (Deuxième partie)

Toujours habité par ces questionnements face à la relève cinématographique et à la survie du 7ème art, je persiste à rencontrer des intervenants faisant partie du domaine, afin d’obtenir leur vision des choses. M’attendant, encore une fois à des discours, soit rassurants, soit inquiétants, je vous partage mes entretiens avec les cinéastes Jeanne Leblanc et Émile Gaudreault, pour cette seconde partie d’article.