American vagabond

Récit des luttes de deux jeunes hommes gais ostracisés, cherchant à trouver leur place dans la société – ♥♥♥

Un jeune homme quitte sa petite ville de province, ses parents n’acceptant pas son homosexualité. Avec son amant, il part à San Francisco, ville de tous les possibles pour la communauté gay. Mais leurs rêves sont vite détruits par la réalité, et leur retour sera lourd de danger.

american_vagabond_poster« Quand j’ai visité San Francisco pour la première fois, quelqu’un m’a dit qu’il y avait des endroits où vivaient de jeunes lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres sans-abris. Ça m’a laissé perplexe… Pourquoi, dans cette Mecque gay de l’Amérique les jeunes homos vivent-ils dans la rue ? » De cette réflexion, la réalisatrice finlandaise Susanna Helke a voulu porter à l’écran la question de l’itinérance chez les jeunes gais. Ceux-ci ont été abandonnés deux fois : après avoir fui leurs familles qui les rejetait et avoir rejoint la ville promise des homosexuels (San Francisco) où ils pensaient enfin trouver le bonheur, ils se trouvent ostracisés et encombrent les rues du quartier gai du Castro.

Découpé en deux parties, le film se concentre tout d’abord sur ​​le couple de James Temple et Tyler Johnson et leur histoire commune avec leurs sœurs et frères d’âme avant de se concentrer sur les parents de James Temple. Très négatif et critique sur la société et le prétendu « rêve américain », le film hésite sans réellement choisir entre deux sujets. L’histoire personnelle – chargée – des protagonistes est traitée partiellement (on ne sait rien de Tyler Johnson) et aucune chronologie n’est donnée pour bien saisir le contexte et le déroulement. La réalisatrice semble hésiter à généraliser son propos pour lui donner une portée réellement politique, à savoir dresser le portrait du caractère épidémique de l’itinérance chez les jeunes homos aux Etats-Unis (20 à 40% des jeunes sans-abri vivant dans les grandes villes appartiennent à des minorités sexuelles) et des lois liberticides existant encore aujourd’hui (notamment sur l’âge légal de la majorité sexuelle).

Réalisatrice : Susanna Helke, Producteur : Cilla Werning, Muisque : Samuli Kosminen, Scénariste : Niels Pagh Andersen, Distribution : Suomen Elokuvakontakti, Durée : 85 minutes, Pays : Finlande

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.