Auteur : Alexandre Blasquez

25 avril 2020 / / On défriche

À l’orée du réel, le réalisateur mêle légendes et mythologie dans une description onirique de la nature, rappelant l’approche philosophique de Terrence Malick qui se plait à la filmer en contre-plongée. Magnifiée par la photographie pittoresque de Thierry Arbogast, la pureté de son éclat dégage, dès le prologue, une douce quiétude qui accentue la violence à venir, en alternant le rêve et la mémoire, dans des images de terreur laissant présager du pire.

18 avril 2020 / / On défriche

Pour sa 36ème édition, le Festival International Du Cinéma Vues d’Afrique se tiendra en ligne sur la chaîne TV5 à compter du 17 avril jusqu’au 26 du mois. L’occasion de découvrir un cinéma engagé, tourné vers l’humain et militant, des Antilles françaises jusqu’au continent-mère. Au programme : portraits naturalistes, prises de conscience, comédies sociales, traditions locales. Tous les genres sont représentés à l’image de la diversité des pays portraiturés. Je vous parle de 4 films ayant suscité mon interêt.

20 février 2020 / / On défriche

Si parler aide bien souvent les victimes à se reconstruire, il n’appartient qu’à elles de juger nécessaire de le faire ou de se taire. Ceux qui n’ont pas été plongés dans cette désolation profonde ne peuvent imaginer le quart de l’affliction vécue. Il ne faut donc pas leur dicter la conduite à avoir, encore moins les forcer à parler tant que les victimes ne sont pas prêtes à affronter la vérité dans le regard des autres.

1 février 2020 / / On défriche

Si la cinéaste a choisi de faire un portrait de femmes modernes, résonnant avec la révolution du sourire actuelle, c’est parce qu’elle souhaitait rendre hommage à ces résistantes débordantes de courage. De fait, elle filme ses actrices en gros plan (mains, yeux) avec un besoin viscéral de sublimer l’intime et révéler l’indicible. L’angle de sa caméra épouse le point de vue de Nedjma en accompagnant ses mouvements, ses envies et ses pensées, pour mieux sonder son intériorité afin d’apprivoiser cette force qui la caractérise

14 décembre 2019 / / On défriche

Sélectionné hors compétition au dernier Festival de Cannes, le film est habité par la nostalgie d’une époque révolue​ où son héros s’adonne à la (ré)création des sentiments. Nicolas Bedos y confirme son talent d’écriture, à la fois tendre et corrosif, entouré d’acteurs investis qui nourrissent une œuvre déjà bien féconde.

21 novembre 2019 / / On défriche
14 novembre 2019 / / On jase

Dans le cadre de la 25ème édition du Festival Cinémania, on a rencontré la pétillante Marie Gillain qui a su conserver un naturel et un entrain charmant, en partie responsable du succès qu’elle conserve depuis si longtemps. Elle s’est gentiment prêtée au jeu des questions/réponses avec la simplicité et l’affabilité des grands.

17 octobre 2019 / / On défriche