Affichage : 1 - 3 sur 3 RÉSULTATS

SORRY WE MISSED YOU : la fatigue de l’injustice

Le cinéaste anglais Ken Loach nous revient avec un énième film sur le prolétariat anglais. S’il demeure le maître définitif du genre, Sorry We Missed You commence à nous faire ressentir un peu de fatigue dans la mise en images des classes défavorisées dans un système conçu pour les exploiter. Réalisation appropriée et excellents acteurs, comme à son habitude.