Showing: 1 - 4 of 4 RESULTS

La belle époque : à la recherche d’un sentiment perdu.

Sélectionné hors compétition au dernier Festival de Cannes, le film est habité par la nostalgie d’une époque révolue​ où son héros s’adonne à la (ré)création des sentiments. Nicolas Bedos y confirme son talent d’écriture, à la fois tendre et corrosif, entouré d’acteurs investis qui nourrissent une œuvre déjà bien féconde.

Marius et Fanny

Raimu est mort depuis 1963, Pagnol, depuis 1974. Daniel Auteuil, vêtu d’un costume ridicule et d’un faux-ventre coussiné, vient de cracher sur leurs tombes. ♣