James Franco

Si vous croyez être passé à côté de James Franco ces quatre dernières années, ce mois-ci, vous n’y couperez pas car Mars 2013 sera définitivement le « mois Franco ». Dès cette semaine sortira Oz, le prequel du classique du même nom (avec aussi Mila Kunis & Michelle Williams) et dans quelques semaines, Spring Breakers  dont tout le monde parle, où il est méconnaissable en dealer-rappeur à dreadlocks.

 

Portrait de celui qui passe du magicien chez Disney au dealer à la dentition chromée en un rien de temps!

 

C’est tout d’abord en fils du Bouffon vert dans la saga Spider-Man (de Sam Raimi) que le public le découvre réellement. En effet son Golden Globe reçu un an auparavant pour son rôle dans « Il était une fois James Dean » était plutôt passé inaperçu.

 

Mais fort d’une trilogie blockbuster, il finit par se faire remarquer : En 2002, 2004 puis enfin en 2007.
oz-great-powerful-james-franco.jpg

 

En 2009 il apparait dans « Harvey Milk » puis obtient un premier « premier rôle » dans le 127 heuresde Danny Boyle. Convainquant et nommé aux oscars pour ce rôle, il devient un des acteurs demandés à Hollywood.

 

Parallèlement il s’essaie à la réalisation…sans grand succès pour le moment.

En 2011, on le retrouve dans « La planète des singes : Les Origines » et il co-présente la cérémonie des Oscars la même année aux côté d’Anne Hathaway. Depuis, il a pris le temps de réfléchir ses projet (et ses rôles) et revient donc en 2013 plus en forme que jamais.

 

Le mois Franco ? Plutôt l’année Franco !

 

Mais attention car Oz , même s’il devrait faire un carton au box-office, dispose des mêmes producteurs que le « Alice » de Burton et le Spring Breakers  aux faux-airs de Danny Boyle pourrait aussi très vite se retrouver dans le genre « mauvais casting MTV »…
Spring-Breakers.jpg

 

 

 

 

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *