Page d'accueil Jules Couturier

Jules Couturier

Entre Jules Couturier et le septième art, c’est une histoire qui dure depuis toujours. Du plus loin qu’il se rappelle, le cinéma l’a toujours fasciné. La critique de cinéma est un prolongement de son discours intérieur. Ouvert à différents genres, il a toutefois une préférence pour les œuvres présentant des personnages issus de cultures marginales, rebelles, des personnages en transformation, confrontés à des expériences initiatiques, animés d’une révolte ou d’un désir de dépassement. Il est adepte d’un cinéma de l’espoir, pourrait-on dire, qui enrichit la réflexion sur la condition humaine sans sacrifier pour autant au plaisir ou au divertissement. Il complète actuellement des études universitaires en écriture de scénario et en création littéraire. Objectif : entretenir sa flamme pour le cinéma.

Colossal: Monstre à échelle humaine [Critique de film]

Alors qu’Hollywood crée MonsterVerse, une nouvelle franchise de films de monstre partageant le même univers fictionnel, comprenant déjà le Godzilla de 2014 et le récent Kong : Skull Island, c’est plutôt vers Colossal du cinéaste espagnol Nacho Vigalondo que les projecteurs devraient se tourner. Franchement sympathique et beaucoup plus intéressant, le film propose, comme Godzilla, une […]

Entrevue avec le cinéaste Juan Andrés Arango, réalisateur de X Quinientos, explorateur d’identités

Juan Andrés Arango est un cinéaste colombo-canadien qui vit aujourd’hui à Montréal après avoir vécu dans plusieurs pays où il a étudié et pratiqué le 7e art. X Quinientos est son deuxième long-métrage, après l’acclamé Playa D.C. qui l’a propulsé sur le circuit des festivals, se rendant même jusqu’à Cannes, et l’a amené à représenter […]

X Quinientos : Jeunesse migrante [Critique de film]

Après être passé par différents festivals en 2016, dont ceux de Stockholm, de Rotterdam et de Toronto, le nouveau film de Juan Andrés Arango, X Quinientos, une coproduction Mexique-Colombie-Canada, prend l’affiche ce vendredi 14 avril au Cinéma du Parc à Montréal. À lire également : Entrevue avec le cinéaste Juan Andrés Arango, réalisateur de X Quinientos, […]

Le cinéma québécois en 2017 (Les 5 ans de Cinémaniak)

Pour fêter ses cinq ans, Cinémaniak se replonge dans ses souvenirs pour aller chercher ce qui a marqué le milieu du cinéma québécois depuis 2012, année de la création du site, et faire un constat de la situation actuelle de notre septième art. Les cinq dernières années cinématographiques ont été marquées par l’exode de nos […]

T2 Trainspotting : Le retour du traître [critique de film]

« Choose your future, choose life », nous disait Mark Renton, l’iconique héroïnomane écossais interprété par Ewan McGregor, en 1996, dans le désormais culte Trainspotting de Danny Boyle. Vingt-et-un ans plus tard, désormais sobre, où en est notre héros? Quel futur, quelle vie ont-ils connus, lui et ses camarades de l’époque? C’est à cette question que répond […]

Le cinéma américain (Les 5 ans de Cinémaniak)

Cinémaniak fête ses cinq ans cette année. Cinq ans de nouveaux films vus à chaque semaine dont un bon lot sont…américains. Qu’on l’admire ou qu’on le snobe, il n’y a pas à dire, le cinéma américain est incontournable et a probablement eu la plus importante influence dans l’histoire du 7e art. Encore aujourd’hui, c’est celui […]

Goon: Last of the Enforcers – Sympathique cassage de gueule [critique de film]

Les comédiens Jay Baruchel et Seann William Scott étaient à Montréal la semaine dernière pour présenter le premier film Baruchel à titre de réalisateur, Goon : Last of the Enforcers, suite du populaire et acclamé Goon, sorti en 2011. Tout comme ce dernier, Last of the Enforcers est un film de hockey violent, à l’humour corrosif […]

1:54 – Cruel mais nécessaire

Le comédien et animateur d’émissions jeunesse Yan England frappe fort avec son premier long-métrage, 1:54, un film traitant d’intimidation avec, comme toile de fond, la compétition sportive. ♥♥♥½ (34)

Ma vie de courgette : De l’émotion pure en vraie pâte à modeler [Critique de film]

Ma vie de courgette du réalisateur suisse Claude Barras était en lice dimanche dernier dans la course aux oscars dans la catégorie du meilleur film d’animation. La statuette lui a échappé mais il avait précédemment  raflé, à Paris, le César dans la même catégorie. Le film a connu un succès critique incroyable dans tous les […]

Paterson : La poésie du quotidien [Critique de film]

À mille lieues du cinéma américain habituel, bruyant et rocambolesque, se trouve la nouvelle offrande du vénéré cinéaste indépendant Jim Jarmusch, Paterson. Un film anti-spectaculaire empreint de grâce, d’une infinie tendresse. (87)

Bandes-annonces

Archives