We Go On : Manque de tripes!

We Go On offre quelques belles frayeurs, mais de façon trop inégal pour perdurer durant 90 minutes. ♥♥

Jusqu’où iriez-vous afin de conquérir vos peurs les plus insurmontables? Miles Grissom (Clark Freeman) est prêt à aller loin — jusqu’à 30 000 $ pour être plus précis. Miles a toujours été absolument terrifié par la mort, et il est tout disposé à débourser cette grosse somme pour obtenir, une bonne fois pour toutes, la preuve formelle qu’il y a une vie après la mort. Qu’il s’agisse d’un fantôme, du souvenir vérifiable d’une vie antérieure ou d’une séquence d’événements inexpliqués; n’importe quoi de concret, de sûr, et que nul ne saurait démentir. La petite annonce que Miles fait passer dans le journal reçoit des milliers de réponses. Manifestement, la plupart d’entre elles sentent l’arnaque ou la fumisterie à plein nez. Trois réponses seulement semblent sérieuses, et Miles décide de rencontrer ces personnes-là en chair et en os. Malgré sa peur et en dépit des protestations de sa mère, Miles est bien résolu à trouver les réponses aux questions qui le hantent depuis toujours.

wegoon[1]

Crédit photo: JOBLO

Andy Mitton et Jesse Holland partent d’une prémisse fort intéressante avec We Go On, présenté à Fantasia, pour aller jouer dans les frayeurs les plus classiques et les plus efficaces chez tous les spectateurs. Il en résulte quelques bons sursauts et une ambiance quelquefois glauque qui atteint la cible rapidement. Par contre, la progression linéaire en dents de scie et le plafond qu’atteint vite l’approche narrative par manque d’originalité font en sorte que la tension est trop inégale pour être gardé tout au long du film. Par ailleurs, ce film très indépendant souffre également de son petit budget. On suggère beaucoup et on expose peu et les segments effrayants se font plutôt rares à mesure que le récit progresse. Malgré quelques bonnes frayeurs, l’ensemble demeure trop inégal pour véritablement valoir le détour.

Cette critique a été écrite dans le cadre du Festival International de films de Fantasia.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.