Kevin Bacon présente Cop Car

Mardi 28 juillet. Il est 15h30 à Montréal et dans le cadre du festival Fantasia, le réalisateur Jon Watts, accompagné de son producteur et de la star du film Kevin Bacon, vient nous présenter  son deuxième film Cop car.

On y fait la rencontre de deux jeunes enfants de 10 ans, qui volent une voiture de police, sans se soucier des conséquences qui en découlent.Kevin Bacon est le policer à qui appartient le véhicule et qui fera tout pour le retrouver.

Lors de cette rencontre, le metteur en scène nous explique que la genèse du film lui est apparue durant un rêve où il se voyait conduire avec des amis, une voiture qui allait de plus en plus vite.Le reste était plutôt flou et c’est à l’écriture du scénario que tout s’est précisé.

Un journaliste met alors l’emphase sur le peu de dialogues du film.Kevin Bacon argue que cela lui a permis d’avoir une plus grande liberté dans son jeu. De ce fait, il revient sur sa filmographie et nous explique que lorsqu’on commence ce métier, on a tendance à penser que l’importance d’un rôle se mesure à la longueur de ses répliques.Et c’est tout en humour qu’il nous raconte comment plus tard, il a compris ce qu’est la composition du jeu d’acteur.

Kevin_Bacon

Kevin Bacon: Une filmographie monstre

Dans la salle, on compare sa prestation à celle de Robert Mitchum, on parle de The night of the hunter, lui, de rétorquer humblement qu’il ne cherche pas de ressemblance à d’autres performances. Il nous confie même ne jamais avoir vu ce film.Et quand on lui notifie le fait qu’il joue souvent des personnages sombres, torturés, il dit ne pas chercher à catégoriser ses rôles.En fait, on peut dire que Kevin Bacon s’avère être un des acteurs américains les plus audacieux de sa génération, comme en témoigne sa filmographie, plutôt éclectique, comportant de nombreux seconds rôles.On pense à celui dans JFK d’Oliver Stone qui lui permis de se faire remarquer avec juste deux phrases:  Vous êtes un putain de libéral Monsieur Garrison. Vous savez rien parce que vous vous êtes jamais fait enculer.Nous, on l’a aimé en pervers sadique dans Sleepers, ambigu dans Mystic river et même son interprétation dans la série The following nous a séduite.

DSC_0493

@King-Wei pour cette photo

C’est un homme au demeurant fort sympathique qui s’est prêté au jeu des questions des journalistes.Il y a même été d’anecdotes sur la célébrité en nous confiant s’être déjà fait arrêter pour excès de vitesse et le policier de lui dire : Footloose a été le premier film que j’ai vu , ralentissez s’il vous plaît.

On souhaite une belle carrière à Cop car, un film visuellement très abouti et au jeu bien senti de toute l’équipe.

 

Kevin_Bacon_Cop_Car

 

 

Écrit par :

Un commentaire

  1. adeline jacquet
    2 août 2015
    Reply

    Bande de chanceux, J’adore cet acteur, il a effectivement joué plein de rôles différents! Et il est tellement sexy: D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *