Aller à la barre d’outils

Halloween au parc Jarry – Les suggestions des Montréalais.e.s 1/2

Quels films aiment regarder les Montréalais et Montréalaises, du moins ceux et celles du parc Jarry, pour la période d’Halloween? Quels films les ont marqué.e.s? Quels sont leurs musts? Curieuses et un brin fébriles à l’idée de rencontrer du monde en vrai, et pas seulement à travers nos écrans, nous sommes parties à leur rencontre, un après-midi ensoleillé d’octobre. Voici la première partie de notre reportage sur les Villerois et Villeroises et leurs suggestions d’Halloween. Par Kalem Melançon-Picher et Prune Paycha. 

» The Sixth Sense (1999) de M. Night Shyamalan + The Exorcist (1973) de William Friedkin

Philippe aime les films avec des fantômes. Voir L’exorciste en espagnol à l’âge de 13 ans avec son cousin, ça marque!

 

» Corpse Bride (2005) de Tim Burton

Pour Isadora, La mariée cadavérique, c’est absolument un classique. Ainsi que tout Tim Burton.

 

» Scream (1996) de Wes Craven

Jeanne aime la série Frissons, pour son côté humoristique et peu crédible, ce qui lui permet de ne pas avoir peur en la regardant!

 

» The Birds (1963) de Alfred Hitchcock

Vu à l’âge de 20 ans, The Birds est un must pour Jenny. Toute la filmographie de Hitchcock a un aspect psychologique fascinant qui vaut le détour.

 

» Aliens (1986) de James Cameron

Thomas Simon (accompagné de son chien Jim Morrison) adore le cinéma depuis qu’il est tout petit. Il a découvert RoboCop à 4 ans, Pulp Fiction à 7 ans. Pour éviter qu’il regarde les scènes violentes, sa mère enregistrait des extraits de jeux télévisés sur les vidéocassettes des films aux moments fatidiques. Ayant grandi en France où l’on fête peu l’Halloween, il n’est pas féru des films d’horreur mais la série Alien, surtout le deuxième opus, est sa préférée pour l’occasion.

 

» Dhoom 3 (2013) de Vijay Krishna Acharya

Deepali et son amie Taranjit recommandent chaudement ce thrilleur d’action indien!

 

Un grand merci aux participant.e.s!
La suite vendredi!
Et pour poursuivre les frissons, psstt, c’est par ici

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *