Auteur : Marc-Antoine Lévesque

C’est à croire que Zhang Yimou a pris le risque – qui paie grandement ici – de réduire le spectacle et les couleurs vives qui ont fait la marque de son cinéma pour se concentrer sur la simplicité.

L’acteur Max Minghella réalise un premier long métrage sous les apparences d’un film pour ado qui regorge de musique pop. Mais il est bien plus, même s’il nous laisse sur notre faim.

26 février 2019 / / On explore
20 février 2019 / / On explore
24 janvier 2019 / / On défriche

Maxime Giroux nous revient quatre ans après Félix & Meira (2014) avec un troisième long métrage aux antipodes de la douceur et l’intimité de son dernier drame. La grande noirceur est un film ambitieux qui s’élève à la hauteur de ce qu’il voulait accomplir et peut-être même plus haut que ce qu’il voulait offrir.