What’s your number ?

La différence entre le terme vulgaire et le terme grossier tient en deux films sortis tous les deux en 2011 dont l’un a été un carton mondial (à croire que l’homme moyen est très porté sur le vulgaire aujourd’hui) et l’autre est passé plutôt inaperçu (et ce malgré de très bonnes intentions)

Pour aimer le phénomène « Bridesmaids », il faut aimer le vomis, le caca mou et toute blague lourde et répétitive…et tout ça, à vrai dire, Anna Farris connait; pour cause, c’était elle l’héroïne de Scary Movie (autre beau succès très subtile !).

Pourtant « What’s your number ? » dispose de quelque-chose de différent; Certes cette comédie romantique moderne tient son lot de grossièretés avec des blagues très souvent en dessous de la ceinture…mais la qualité de ses interprètes et une écriture plutôt comique du scénario en font une réussite. ♥♥♥½

L’histoire :

Ally voit sa vie toute chamboulée lorsqu’elle apprend via un article de presse que les femmes ayant eu plus de 20 partenaires sexuels ont toutes les chances de rester célibataire toute leur vie. Après avoir listé l’ensemble de ses Ex, Ally commence à perdre l’espoir de se marier un jour…
Elle fait le serment de ne pas dépasser « son chiffre » (19), et sollicite l’aide de son voisin pour retrouver l’Ex de sa vie…

 

Abordant la sexualité avec aucun complexe, « What’s your number ? » surfe à la fois sur le comique obscène et sur la comédie romantique pure. A ce petit jeu, inutile de dire que le film est plus réussi sur son premier volet que sur le second (qui n’a pas la fraicheur d’ « How do you know » par exemple).

Bien entendu, le scénario est ultra-prévisible et ce n’est pas quelque-chose que l’on peut blâmer…mais à l’instar de « My Best friend’s wedding » , le film ne considère plus le mariage comme un but ultime…, Ally cherchant plutôt le bonheur que le mariage à tout prix. Pire, une morale de type « Sex is good and I love it » est bien souvent véhiculée.

Enfin, face à un Chris Evans plastiquement parfait, Anna Farris est une face comique évidente. Elle arrive à user dans le même temps de sa féminité et de son jeu hystérique avec une aisance perceptible (qui n’est pas sans rappeler une certaine Florence Foresti).

En résumé « What’s your number » est une comédie contemporaine américaine qui n’a pas froid aux yeux ! On aurait tort de s’en priver !

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *