Page d'accueil Critiques de films Au Québec Two Lovers and a Bear : cœurs brûlants dans un décor glacial

Two Lovers and a Bear : cœurs brûlants dans un décor glacial

Two Lovers and a Bear : cœurs brûlants dans un décor glacial
10
0

Quatre ans après avoir décroché une nomination aux Oscars pour son film Rebelle qui exposait la dure réalité des enfants soldats au Congo, Kim Nguyen nous revient cette année  avec Two Lovers and a Bear, un film puissant, se déroulant dans un tout autre décor : celui du Grand Nord canadien. Nguyen y raconte une histoire d’amour passionnelle entre deux êtres torturés,  sur une toile de fond nordique époustouflante avec, en prime, un ours polaire plutôt… atypique.♥♥♥♥

Les deux amants du film sont Roman et Lucy, interprétés respectivement par Dane DeHaan et Tatiana Maslany. Tôt dans le film, Lucy, pourchassée par ses démons intérieurs dans leur petit village du Grand Nord, annonce à Roman qu’elle doit déménager puisqu’elle a été acceptée à l’université en biologie. Roman reçoit mal l’annonce du départ de son amoureuse et plonge à son tour dans ses propres abîmes. C’est finalement ensemble, sur leurs motoneiges, qu’ils fuiront leurs tourments en prenant la route vers de meilleurs horizons.

 

Impossible de parler de Two Lovers and a Bear sans évoquer la splendeur du cadre dans lequel s’inscrit ce drame. Magnifiquement photographié par Nicholas Bolduc, l’environnement polaire d’une blancheur phénoménal coupe le souffle. Il apparaît vite comme une composante essentielle à la magie du film. En plus de son pouvoir d’émerveillement, il confère aussi une dimension inquiétante et angoissante au film.

 

La performance des acteurs est également à souligner, d’autant plus qu’ils ont dû travailler dans des conditions météorologiques assez extrêmes. Les deux acteurs principaux partagent une évidente complicité que l’on ressent particulièrement dans les scènes d’intimité. Ils livrent leurs dialogues avec une sincérité désarmante. Ils ont tous les deux des rôles complexes et exigeants dont ils s’acquittent à merveille, exprimant puissamment leurs émotions sans jamais tomber dans la facilité.

 

La projection de Two Lovers and Bear a été suivie de longs d’applaudissements mérités lors de sa représentation à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en mai dernier. Kim Nguyen a réussi à construire des personnages et un univers riches pour livrer une histoire d’amour très émouvante. Accompagné d’une excellente trame musicale, le tout est ponctué de touches d’humour, de poésie et de surréalisme qui contribuent à son charme.

Auteur: Jules Couturier

(10)

Incrivez-vous à notre infolettre!
Fondée en 2012, Cinémaniak est une revue de cinéma exclusivement web qui s’est donnée comme mission de promouvoir le septième art sur le continent nord-américain. Notre mission est de donner la parole à des passionnés de cinéma capables de rendre accessible l’art qu’ils affectionnent.
Nous détestons les spam. Votre adresse courriel ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Promis!
Jules Couturier Entre Jules Couturier et le septième art, c’est une histoire qui dure depuis toujours. Du plus loin qu’il se rappelle, le cinéma l’a toujours fasciné. La critique de cinéma est un prolongement de son discours intérieur. Ouvert à différents genres, il a toutefois une préférence pour les œuvres présentant des personnages issus de cultures marginales, rebelles, des personnages en transformation, confrontés à des expériences initiatiques, animés d’une révolte ou d’un désir de dépassement. Il est adepte d’un cinéma de l’espoir, pourrait-on dire, qui enrichit la réflexion sur la condition humaine sans sacrifier pour autant au plaisir ou au divertissement. Il complète actuellement des études universitaires en écriture de scénario et en création littéraire. Objectif : entretenir sa flamme pour le cinéma.

Bandes-annonces

Archives