The Spirit of ’45

Un siècle d’histoire britannique vu par Ken Loach. Les vues politique de Ken Loach sont connues, il suffit d’avoir vu quelques-uns de ses films pour le saisir, alors lorsqu’il nous raconte histoire politico-social de l’arrivée au pouvoir, en 1945, Labour Party et à l’élection de Miss Magie, je doute fortement de sa partialité.  ♥♥♥

En 1945, c’est la victoire, la guerre est terminée et les soldats rentrent au pays. Il n’y a personne dans la classe ouvrière qui désire retourner à la situation sociale de l’entre deux guerres. En 1945, le Labour Party, avec à sa tête Clement Atlee, est porté au pouvoir promettant des changements radicaux dans la façon de gérer le pays. Entre 1945 et 1979, l’Angleterres nationalise presque tout, les mines, les hôpitaux, les voix ferrées, l’électricité, etc, etc. Loach nous    parle de cette période comme celle de la parfaite harmonie entre tous, une période bénie des dieux. Parmi la quinze participants qui interviennent tous partagent le même point de vu, personne ne semble trouver de bémols de les politiques des travaillistes. Aneurin Bevan, ministre du travail, puis ministre de la santé, l’architecte des logements sociaux anglais et du système de santé gratuit pour tous, est béatifié sans concession et l’arrivé de Margaret Thatcher en 1979 est démonisé au maximum et est présenté comme celle qui a tué l’esprit festif de l’après-guerre. Les images d’archive sont savamment utilisées, les intervenants connaissent bien leur sujet et dans l’ensemble, cette vision accélérée de l’histoire social britannique est plus que passionnant,    pourtant il me semble que cela aurait ajouter une certaine profondeur d’avoir ajouté quelques partisans des Tories, histoire d’avoir les deux côtés de la médailles.

Ouvoir.ca

Écrit par :

**class!K**

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *