Étiquette : Ville-Marie

30 mars 2016 / / A La Une

Avec la sortie cette semaine en France de La Passion d’Augustine, le 11 mai de Ville-Marie et le 14 septembre des Démons de Philippe Lesage, il semblerait que le cinéma québécois veuille envahir la vieux continent. Mais auront-ils réellement droit à une exposition digne de ce nom, ou devront-ils se contenter d’une sortie discrète telle Sarah préfère la course, Corbo ou Vic et Flo ont vu un ours il y a quelques mois ? Ce ne serait pas la première fois qu’un film québécois ne trouve pas son public en France…Les phénomènes Starbuck ou Invasions Barbares restent des exceptions…Dernièrement La petite reine a été lancée directement en VOD, sans doute par crainte de ne pas trouver son public en salle… Alors, la question mérite d’être posée : Les français ont-ils un problème avec le cinéma québécois ?

5 mars 2016 / / On jase

Pascale Bussières nous confie se trouver à un tournant de sa carrière, “avoir franchi un cap”, même si elle n’aime pas le terme de bilan qui annonce souvent la fin de quelque chose. À l’aube de ses 50 ans, la maturité et ses expériences de jeu ont modifié son rapport au travail, lui conférant une certaine lucidité sur les propositions de tournages qui se font plus rares. C’est alors le cœur léger et plein d’entrain que Pascale envisage l’avenir en épousant l’idée d’aller chercher les projets, de se tourner vers les autres, chose qu’elle ne se serait pas autorisée auparavant. Ainsi, elle préfère s’imaginer être le vecteur de mouvements que d’attentes.

19 janvier 2016 / / A La Une

Aujourd’hui, au Cineplex Odeon Quartier Latin, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a dévoilé les finalistes aux Prix écrans canadiens 2016. Il a donc été annoncé un nombre record de 161 finalistes québécois qui obtiennent cette année au moins une mise en nomination: Room, Hyena Road et Les êtres chers sont les plus nommés en catégorie longs métrages. Voici le détail

18 décembre 2015 / / 2015

C’est parti pour les bilans avec une journée du 16 décembre dédiée non pas à la sortie de Star Wars mais bien au cinéma québécois !

Une année 2015 sans Xavier Dolan est-elle une année sans ? Et le jeune réalisateur est-il vraiment un arbre qui cache la forêt ? Voici ce que vous avez regardé mais également ce que vous auriez du courir voir (et il n’est jamais trop tard).

Bilan ce qu’il fallait se mettre sous la dent en 2015 !

8 octobre 2015 / / On défriche

C’est à l’hôpital Ville-marie, lieu de leur rencontre, que ces âmes en peine vont peu à peu se relever pour s’acheminer vers la guérison. Il faudra qu’ils confrontent leurs peurs pour pouvoir vivre à nouveau et lâcher prise à l’image de cette scène où un ballon s’envole du balcon de Marie. Avec ses néons, la ville n’est alors qu’une immensité engloutissant l’humain, où les perpétuels travaux font écho aux réparations qu’ils devront entreprendre dans leur propre vie. 

3 octobre 2015 / / 2015

Mercredi 1er octobre 2015, nous retrouvions toute l’équipe de Ville-Marie que nous avions suivie un an plus tôt sur le tournage et lors d’une conférence de presse : Guy Edoin entouré de ses acteurs (Aliocha Schneider, Patrick Hivon et Pascale Bussière) ainsi que sa productrice Felize Frapier. L’occasion de revenir avec eux sur l’aboutissement du film qui sortira le 9 octobre dans la belle-province. Entrevue

21 août 2015 / / A La Une

Chaque année, la fin de l’année (donc l’Automne 2015) est une course à la montre en ce qui concerne les films qui sortent sur grand écran ! Ajoutez à cela qu’il existe ici et là plusieurs festivals de renom dans lesquels des films inédits seront immanquables…et vous vous dites que l’investissement n’est peut-être pas nécessaire ?

Cinémaniak vous aide à vous y retrouver avec un dossier spécial des films sortants cette automne !

 

De quoi faire un premier tri non ?

27 juin 2015 / / A La Une

10 films francophones non-sélectionnés pour Cannes mais qu’on attendra avec autant d’intérêt sinon plus….

On le sait, le cru de Cannes 2015 a laissé une très (trop ?) belle place au cinéma français. Pourtant il est d’autres réalisations que l’on pouvait espérer et qui ne furent pas sélectionnées…à la fois pour des films français mais également pour des films québécois ou belges. Petit passage en revue de ceux qu’on attend un peu, beaucoup, passionnément