Showing: 1 - 8 of 8 RESULTS

Souterrain : Galerie d’hommes en transit

Maxime est un jeune minier de Val-d’Or, torturé par une erreur de jugement qui le hantera dans son couple jusque sous terre. Poussé dans ses retranchements, ce n’est qu’au contact de ses collègues, unis dans l’adversité, qu’il saura puiser en lui la force de se pardonner et de creuser son propre sillon, dans un univers masculin à temps plein où il n’est pas toujours facile de trouver ses repères.

Never Rarely Sometimes Always : À elles de choisir

Le plus récent film de la réalisatrice américaine Eliza Hittman, Never Rarely Sometimes Always, sorti en vidéo sur demande, constitue à lui seul une excellente raison de se brancher devant son écran à la maison durant cette pandémie mondiale. Une oeuvre qui sort à point et d’une grande humanité sur le libre choix des femmes à disposer de leur corps.

Genès(s)e

Trois personnages pour trois tableaux, présentés par le réalisateur. Un dénominateur commun évident soude ce triptyque : l’éveil à l’amour. Et ses conséquences.

Chien de garde: être aux abois

Peux-t-on échapper à sa condition, son rang, son sang ? Des questions auxquelles Sophie Dupuis tente de répondre au moyen d’une mise en scène épurée qui choisit de mettre l’emphase sur le jeu des acteurs. Ici, pas d’effets de caméra intempestifs, l’urgence se niche surtout dans un cadre rassurant qui essaie tant bien que mal de la contenir à la poursuite d’une embellie.

Ailleurs: un pont entre deux livres

Cet Ailleurs dont nous parle le cinéaste est fait de douces chimères et de convictions qui bercent nos rêves d’enfants pour revenir sans cesse nous hanter à la manière d’un vers d’oreille incessant sur notre subconscient (gimmick du son qui appelle au voyage). Tour à tour il se fait conte, épopée, utopie, odyssée mais par dessus tout l’ambassadeur d’une belle promesse: celle d’une balade singulière dans les méandres de notre adolescence avec la perspective d’apporter à cet instant charnière quelques variations significatives.