Étiquette : matthew mcconaughey

13 septembre 2019 / / On défriche

Avec cette distribution populaire, Scafaria raconte l’histoire de Destiny (Wu) qui se tourne vers la danse nue pour subvenir aux besoins financiers de sa famille. Avec l’aide de sa mentor Ramona (Lopez), elles arnaqueront des hommes riches. Film de vengeance sur les arnaqueurs de Wall Street, mais surtout une histoire vraie avec en son cœur la solidarité féminine.

7 novembre 2014 / / FILMS

Interstellar, un film convenu, qui n’échappe pas aux conventions du genre, exécuté par Christopher Nolan de façon classique et maîtrisée. Le film est sauvé de l’ennuie par une direction photo qui par moment est digne d’un chef-d’œuvre et une trame musicale sans fausse note signée Hans Zimmer.  ♥♥♥♥

Fresque hétéro-gay autour du VIH portée par des acteurs au sommet ♥♥♥½

Ron Woodroof est un cowboy du Texas qui est diagnostiqué sidéen dans les années 1980. 

25 février 2014 / / A La Une
13 janvier 2014 / / A La Une
31 décembre 2013 / / 2013

De par une seule performance parfois…ou parce qu’on les a vu partout, l’équipe Cinemaniak a fini par s’entendre sur les dix acteurs qui ont fait l’année 2013. Les voici dans un ordre sans classement…

A noter qu’un certain Matthew faisait déjà partie de ce classement l’an dernier….

31 décembre 2013 / / Portraits

Il fut de loin l’acteur le plus en vu de l’année, il avait commencé l’année fort dans le formidable Mud de Jeff Nichols. Puis de nouveau en novembre, maigri, méconnaissable dans le film américain de Jean-Marc Vallée, Dallas Buyers Club. Puis ce mois-ci, il n’est que d’une scène du nouveau et très mauvais film de Martin Scorsese, The Wolf of Wall Street, mais cette scène est la plus formidable de tout le films. Et 2014 s’annonce également grandiose: le nouveau film de Christopher Nolan, Interstellar, et True Detective, la nouvelle série événementielle de HBO, réalisé par Cary Fukunaga, le réalisateur du formidable Sin Nombre en 2009.

25 décembre 2013 / / FILMS

Argent facile, sexe, drogues et prostituées – ♥♥♥½ / ♣

Jordan Belfort, courtier en Bourse à New York à la fin des années 80, va passer des portefeuilles d’actions modestes aux spectaculaires introductions en Bourse et à une vie de corruption et d’excès.