Étiquette : Marina de Van

17 octobre 2019 / / On défriche

Repoussant les limites du spectateur en titillant sa libido, Rodrigues transforme son œuvre en une expérience cinématographique sensorielle où plane le spectre de Pasolini dans la manière d’érotiser le corps de son héros. Il fait de ce dernier un être aux comportements sexuels paraphiliques en agrémentant son récit de scènes bondage et d’ondinisme.