Étiquette : Marie Brassard

Si l’idée de départ était séduisante, on aurait aimé que la construction narrative fût plus étoffée et dotée d’une vraie finalité. Toujours est-il qu’en nageant à contre courant, Le coeur de Madame Sabali est bien une comédie de l’absurde, légèrement poussive, entre quiproquos et gags à répétition, dont le charme se manifeste grâce à une facture visuelle riche en couleurs et à l’interprétation enjouée et captivante de Marie Brassard.

17 avril 2015 / / FILMS

Pour sa seconde réalisation (après Laurentie avec Simon Lavoie), Corbo, Mathieu Denis souhaite évoquer l’histoire du Québec quelques années avant la crise d’Octobre. Une réalisation soignée et sobre pour un sujet délicat et important. ♥♥♥½

30 mars 2014 / / A La Une

L’an dernier, Cinemaniak avait publié une « powerlist » des artisans du cinéma français d’aujourd’hui. Actrices, acteurs et réalisateurs se voyaient donc placés dans un palmares prenant en compte à la fois des critères artistiques (critiques, prix…) et des critères publics (box-office)

2014 annonce l’arrivée de ce même classement pour les artisans québécois dont voici le TOP20 actrices

6 septembre 2013 / / Festival du Nouveau Cinéma
Vic et Flo c’est tout d’abord une histoire d’amour…. Pas très sexy certes…deux anciennes tolardes, une la soixantaine, l’autre la quarantaine se retrouvent dans une cabane à sucre dans les bois…pas de quoi faire rêver ! L’une est interprétée par Romane Bohringer (fidèle à son jeu), l’autre par Pierrette Robitaille (et qui en fait un poil trop dans la posture).  ♥♥♥½
Puisqu’elles ont un jour été vilaines, on leur colle un jeune travailleur social, Marc-André Grondin (beaucoup moins glam que d’habitude), et on fout tout le monde dans le bois en attendant qu’il se passe quelque-chose  
La première à s’en plaindre sera Flo (Romane) qui se rendra bien compte qu’après une bière ou deux, « ça pue la mort ici ».