Étiquette : Julie Gayet

13 septembre 2016 / / Cinémania

Malgré son jeune âge, Audrey Estrougo réalise avec La taularde, son quatrième film sur la condition féminine en milieu carcéral. Elle a bâti une prison où elle s’est elle-même enfermée à coups de clichés plus attendus les uns que les autres. Et c’est bien dommage.

14 novembre 2015 / / 2015

Cinemania 2015, en ce mercredi 11 novembre, nous avions le privilège de rencontrer la comédienne et productrice Julie Gayet de passage à Montréal. Nous lui avons proposé l’exercice de la filmographie commentée.

Avec nous elle s’est prêtée à cet exercice avec un malin plaisir

7 novembre 2015 / / A La Une

Cinemania s’est ouvert jeudi 5 novembre dernier avec la projection de la palme d’or cannoise de cette année, Dheepan du réalisateur Jacques Audiard. Durant dix jours, il sera présenté une quarantaine de long métrages francophones dont la plupart seront des premières nord-américaines, canadiennes ou québécoises. Voici notre TOP5 des films à ne pas manquer.

22 mars 2014 / / Cinémania

Satire politique et bon mots par le réalisateur français Bertrand Tavernier ♥♥♥½

Alexandre Taillard de Vorms est grand, magnifique, un homme plein de panache qui plait aux femmes et est accessoirement ministre des Affaires Étrangères du pays des Lumières : la France.

24 février 2014 / / Concours
9 août 2012 / / FILMS

Quel ratage ! Dans le genre comédie familiale, nos plus belles vacances échoue sur toute la ligne. Un scénario bateau, un rythme lent et poussif et surtout des acteurs très moyens voir médiocres    !  ♣

Une bien jolie comédie maladroite ♥♥♥ ½

L’histoire : Jean-François, psychothérapeute amoureux d’une de ses patientes se sent enfin libre de la    séduire lorsqu’elle décide d’arrêter sa thérapie. Tétanisé devant l’objet de son amour, Jean-François accumule toutes les maladresses. Un jour il sollicite les conseils d’un « pro » de    la séduction…. Pour le meilleur comme pour le pire ?  

5 mai 2011 / / Les Néo-classiques

Alice est sismologue canadienne travaillant au Japon. Un jour, au centre d’observation où elle travaille, elle découvre un étrange phénomène qui se produit uniquement dans un petit village côtier de l’estuaire du Saint-Laurent, au Canada. C’est elle qui est désignée par ses supérieurs pour se rendre sur place et découvrir pour quelle raison la marée a disparu à Baie-Comeau.