Étiquette : FNC2015

13 septembre 2016 / / Archives
La vraie nature des petits démons ! Après une carrière distinguée dans le documentaire, notamment pour son film Ce coeur qui bat (2010) qui a remporté de nombreux prix aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal en 2010 et récipiendaire du meilleur documentaire aux prestigieux Jutra en 2012, le cinéaste québécois Philippe Lesage a présenté son premier long métrage de fiction, Les Démons, dans le cadre du Festival du Nouveau Cinéma qui a récemment gagné le prix de l’AQCC. ♥♥♥

Les deux amis reste un vaudeville très parisien où la musique est parfois trop présente, alourdissant des scènes déjà chargées en émotions. Cependant, pour son premier essai, le sens du dialogue incisif et les quiproquos moqueurs dont le réalisateur fait preuve vient divertir sans jamais lasser.

26 mai 2016 / / Archives

Mountains may depart – Un cinéaste entre deux chaises – ♥♥♥

Chine, fin 1999. Tao,est courtisée par ses deux amis d’enfance, Zang, propriétaire d’une station-service, et Lianzi, qui travaille dans une mine de charbon. Tao va devoir faire un choix qui scellera le reste de sa vie et de celle de son futur fils, sur un quart de siècle, entre une Chine en profonde mutation et l’Australie comme promesse d’une vie meilleure.

12 avril 2016 / / Archives

Sleeping Giant se sort pas de clichés et idées préconçues dans un film sans grande impulsion. ♥♥

Lorsque l’on s’attaque au genre du Coming of age, comme dans Sleeping Giant, on s’attaque à un genre ayant un lourd passé. Du Souffle au Cœur à La Vie D’Adèle, en passant par Juno ou Mean Creek, le genre a toujours inspiré les cinéastes de tout style et de toute origine. Chaque fois, en tentant de renouveler le propos ou en ayant une approche honnête et empathique à laquelle le spectateur peut s’identifier. Malheureusement, en ne faisant ni l’un ni l’autre, Sleeping Giant rate la cible.

Si la mise en scène sait être nerveuse quand l’action le nécessite, on sera gré au réalisateur de ne pas avoir recours à l’utilisation abusive de mouvements de caméra que beaucoup se seraient dépêchés de jeter à l’image. Au contraire, il fait preuve de sobriété et use d’intelligence en mettant davantage l’emphase sur la psychologie et les motivations des personnages que sur leurs gestes. Ici, pas de fusillades intempestives ni d’explosions à tout va, mais plutôt l’analyse en amont du cheminement intellectuel de leurs actions. Made in France atteint sa cible droit au cœur grâce à la sincérité de son engagement.

6 avril 2016 / / Archives
23 mars 2016 / / 2015

Il n’y aura sans doute pas de prix d’interprétation remis à la fin du Festival du Nouveau Cinéma pour la catégorie Focus…mais s’il est un jeune comédien qui explosait l’écran ce dimanche 11 octobre, c’était bien Frédéric Lemay dans Le Rang du Lion de Stephane Beaudoin. Face à Sébastien Delorme dans une scène d’une intensité incroyable, ce dernier réussit à relever un défi incroyable et emmener le film dans une toute autre dimension… C’est d’autant plus intéressant que le jeune Frédéric est à l’affiche d’un film au FNC mais il était également d’une sélection au FFM un mois plus tôt avec Mes ennemis de Stephan Gehami. Placer deux films en tant que personnage principal dans les deux plus grands festivals Montréalais n’est pas une mince affaire et si le comédien de 29 ans semble en pleine transition de carrière après avoir été un ado vedette de l’émission Ramdam, c’est comme une belle exposition qui s’offre à lui avec deux films qui sortiront à l’hiver 2015/2016. Portrait d’un jeune plein d’avenir !