Étiquette : Dimitri Storoge

Si la mise en scène sait être nerveuse quand l’action le nécessite, on sera gré au réalisateur de ne pas avoir recours à l’utilisation abusive de mouvements de caméra que beaucoup se seraient dépêchés de jeter à l’image. Au contraire, il fait preuve de sobriété et use d’intelligence en mettant davantage l’emphase sur la psychologie et les motivations des personnages que sur leurs gestes. Ici, pas de fusillades intempestives ni d’explosions à tout va, mais plutôt l’analyse en amont du cheminement intellectuel de leurs actions. Made in France atteint sa cible droit au cœur grâce à la sincérité de son engagement.

Nikolaï est un perdant magnifique. À trente et un ans, il mène une vie simple faite de repas frugaux. Il s’adonne à la lecture des grands auteurs mais jamais ne termine les romans qu’il commence. Ne pouvant se plier à aucun horaire, il se sait inapte au travail. Il a de grands projets, de grands idéaux mais, immanquablement et malgré lui, il les perd de vue avant qu’ils ne se concrétisent.
Clara, comme Nikolaï, ne semble pas faite pour ce monde. Elle mène une existence double; enseignante dans une classe de troisième année le jour, fêtarde invétérée la nuit. Elle sort tous les soirs, se saoule, se drogue et couche avec des hommes, des femmes ou les deux à la fois. ♥♥♥