Affichage : 1 - 1 sur 1 RÉSULTATS

Death in Sarajevo: la mort aux trousses

Dans ce film choral, tous les personnages ont un rôle important à jouer : des stripteaseuses aux femmes de ménage, en passant par les agents de sécurité jusqu’à la journaliste sur le toit. Tout ce beau monde cohabite dans un huis clos étouffant où Lamija sert de passerelle, à la fois humaine et hiérarchique, entre les différents étages de la bâtisse. Se dessinent alors des différences sociales entre les protagonistes que le réalisateur questionne au moyen d’une caméra intrusive en perpétuel mouvement qui ne laisse aucun répit au spectateur. Rappelant la folie circulaire sans fin de L’enfer, un précédent film, Danis Tanovic utilise une fois de plus la technique pour aliéner ses personnages déjà aux prises avec leurs tourments intérieurs.