RIDM2015 : Survol de la programmation !

Les RIDM présentent des documentaires incontournables, des petits bijoux, bref, des documentaires pour tous les gouts!

Pour contrer la morosité du mois de novembre, nous pouvons compter depuis plusieurs années sur les Rencontres internationales du documentaire de Montréal. Avec encore une fois cette année une programmation de première force , les RIDM, qui commencent officiellement demain, réussissent à nous éduquer, nous confronter, nous faire rire, mais surtout, nous faire avancer comme cinéphile mais aussi en tant que société. Survol sur la programmation.

Des noms incontournables aux RIDM2015

Comme à l’accoutumée et les RIDM ne font pas exception, les projecteurs se tournent invariablement sur les têtes d’affiche et les gros noms qui seront présents. L’incontournable Frederick Wiseman, sans doute l’un des documentaristes encore actifs les plus pertinents, revient à nouveau avec In Jackson Heights qui s’attarde sur le célèbre quartier de New York alors que Patricio Guzman, réalisateur du très acclamée Nostalgie de la lumière en 2011, nous présente cette fois Le Bouton de Nacre, essai philosophique sur l’histoire et les éléments naturels. Comme nous le mentionnons précédemment la regrettée cinéaste belge Chantal Akerman sera honorée notamment avec la présentation de son dernier film, No Home Movie, documentaire sur sa mère et I Don’t Belong Anywhere – Le Cinéma de Chantal Akerman, documentaire sur la célèbre cinéaste.

Field Niggas
Field Niggas

Une sélection pour tous les gouts!

Outre les noms bien connus, l’un des plaisirs des RIDM est la qualité qui est présente dans l’ensemble des sections. Un des plaisirs est alors de se laisser guider par les différents films qui sont offerts en quantités pharaoniques pendant les 10 prochains jours! Ainsi, nous sommes particulièrement séduits par Field Niggas, portrait de Harlem et de ses habitants les plus pauvres, Allende mi abuelo Allende, ou la petite fille de Salvador Allende essaie de faire parler sa grand-mère ou encore My Love, don’t cross that river, histoire d’amour intemporelle des plus touchantes. Nous aurions tout aussi bien pu mentionner Retour aux sources, À la poursuite de la paix, Deprogrammed ou 88:88, mais nous vous laisserons le plaisir de découvrir la programmation et ses secrets les mieux gardés.

Pour notre part, nous serons au poste pour toute la durée du Festival pour vous présenter nos coups de cœur!

https://www.facebook.com/RIDMFestival/videos/10153107510536837/

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *