Review 2012

look-back-on-2012-752x483.jpg

 

Dimanche dernier avec les jutras se terminait donc la saison des récompenses cinématographiques débutées avec les Golden Globes en Janvier.

Après deux mois pleins de remises de trophée, petit tout d’aperçu des grands gagnants de 2012!

 

rebelle affiche

Tout d’abord, niveau Canadien comme Québecois c’est Rebelle qui triomphe sur toute la ligne à la fois aux Canadian Screen Awards et aux Jutras : Meilleur film, meilleur réalisateur et meilleure interprète féminine.

Le film, s’il est allé aux Oscars, échoue face à Amour de Michael Haneke qui s’impose également aux European Film Awards : Meilleur film, meilleur réalisateur et meilleurs interprètes pour Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva. Le réalisateur autrichien fait d’ailleurs coups double avec les Césars en France (récompenses identiques)

Face à lui, le petit dernier d’Audiard, De Rouille et d’Os (notre préféré) aura fait pale figure.

Chez nos voisins belges, si notre favoris était aisément Dead Man Talking, c’est finalement A perdre la raison et Joachim Lafosse qui s’imposent (avec la troublante Emilie Dequennes).

Amour

Aux BAFTA chez nos cousins anglais, c’est l’Argo de Ben Affleck qui rafle la mise (tout comme en France pour le meilleur film étranger) avec meilleur film et réalisateur. Amour est encore vainqueur via le prix de la meilleure actrice pour Emmanuelle Riva et le meilleur film étranger; prix qu’Haneke conservera aux Oscars où encore une fois Argo s’imposera.

 

Niveau prestations, Daniel Day-Lewis et Jean-Louis Trintignant se distinguent donc chez les hommes et Emmanuelle Riva chez les femmes (même si elle échoue aux oscars)

 

Rappelons que dans les festivals, Beast of the Southern Wild se distingue à Sundance, Cesare Deve Morire à Berlin,  Amour  à Cannes et Pieta à Venise.

Une belle année en somme….

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *