Respire

Respire est de ces films qui ne peuvent vous laisser indifférents….Des Biutiful des Después de Lucía ou encore des Marécages… De ces films qui vous percent complétement et vous laissent dans un état second. ♥♥♥♥

Charlie, une jeune fille de 17 ans. L’âge des potes, des émois, des convictions, des passions. Sarah, c’est la nouvelle. Belle, culottée, un parcours, un tempérament. La star immédiate, en somme…

Oublions pour quelques instants toute la polémique actuelle qui tourne autour de Mélanie Laurent, de sa prétendue-mégalomanie, de son hyperactivité ou son manque parfois de modestie…Après tout, la jeune artiste multidisciplinaire (C’est Carole Laure qui insista sur le mot) et trentenaire est douée dans ce qu’elle fait : Jeu, musique, réalisation…Tout lui va comme un gant !

Déjà son premier film, Les Adoptés, était une très belle réussite. Respire, dans un autre genre, devrait marquer cette année bon nombre de spectateurs. Adaptation libre du roman éponyme d’Anne-Sophie Brasme, il dresse le portrait d’une amitié féminine, fin adolescente et qui peut s’avérer vénéneuse.

Ici, pour cette seconde réalisation, Mélanie Laurent réussit à poser sa caméra habillement sur ses deux personnages (tout comme elle avait su le faire sur son premier film) mais également à représenter adroitement le parallèle entre la mère (Isabelle Carré) et la fille (Joséphine Japy) qui reproduit quelque peu les mêmes schémas. Arrive ensuite le personnage de Sarah (Lou De Laage), genre de fille qui capte l’attention, qui est écoutée, qu’on aime, qu’on adore, qu’on idolâtre jusqu’au jour où cette dernière sent la faiblesse et s’en sert.

S’il ne créé pas forcement l’empathie complète auprès de ses spectateurs (l’environnement lycéen jouant peut-être en sa défaveur), le film réserve toutefois de très beaux moments de relations interpersonnelles intenses et une fin extrêmement prenante.

Bien entendu, il ne faudrait pas que ce type de films dans les sorties au cinéma (car il place dans un état de dépression évident)…Mais il est toutefois extrêmement réussi

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *