Page d'accueil Actu Un remake de The Matrix serait non seulement une mauvaise idée, ça serait totalement inutile!

Un remake de The Matrix serait non seulement une mauvaise idée, ça serait totalement inutile!

Un remake de The Matrix serait non seulement une mauvaise idée, ça serait totalement inutile!
98
0

Il y a quelques trucs à noter sur les récentes nouvelles que The Matrix recevrait le traitement d’un remake.

Tout d’abord, il n’y a actuellement aucun remake en cours. Le projet est encore dans ses premières étapes, avec un scénariste dans les pourparlers (pas même embauché) pour écrire un brouillon (pas même un scénario) pour un film.

Deuxièmement, nous ne savons pas quel genre de film que ça pourrait être. Peut-être un remake de l’original, réalisé en 1999, ou bien une suite de la trilogie? The Hollywood Reporter, qui a rapporté la nouvelle, suggère que Warner Bros. ont aimé ce que Disney a fait avec la franchise de Star Wars et seraient sur le point de créer des films d’anthologie comme Rogue One.

Troisièmement, et le plus important, les Wachowskis ne sont pas impliqués à ce stade-ci. Lana et Lilly étaient les scénaristes, les réalisateurs et les architectes de The Matrix – sans eux, il n’y aurait pas le film révolutionnaire que The Matrix est devenu. En fait, il n’y aurait pas de film, point.

Pour le moment vous pouvez vous reposer en paix, mais les cloches ont sans doute sonné votre esprit. Ceci étant dit, il est pratiquement certain, à mon avis, que la refonte de The Matrix serait une erreur monumentale, surtout si les cerveaux derrière l’original ne sont pas impliqués. En plus d’être une mauvaise idée, le film serait également complètement inutile.

Pourquoi? Parce qu’il n’y a rien qu’un remake peut faire que l’original n’a pas déjà fait.

The Matrix - cinemaniak.net

Crédit photo: Joe

The Matrix n’a jamais censé être un succès reconnu, et encore moins une révolution au niveau stylistique. Le film a fait référence à plusieurs films d’art martial en empruntant la chorégraphie formelle du cinéma d’action asiatique. En plus de cela, les cinéastes américains ont intégré leur film dans un futur proche dystopique, toujours pertinent à ce jour. Et n’oublions pas les effets spéciaux qui ont époustouflé des millions de spectateurs en 1999.

Philosophiquement, peu de films d’action avaient leur mot à dire d’un point de vue philosophique avant The Matrix. Le long métrage a travaillé avec des concepts lourds de la réalité et notre perception de celle-ci. Par exemple, choisirais-tu le danger de la liberté personnelle ou la sécurité d’une prison? Fermer les yeux à la vérité ou la découvrir dans toute sa misère? Ce sont des questionnements toujours appropriés aujourd’hui. Malgré tout, les idées complexes derrière The Matrix n’ont jamais brouillé le suspense et l’atmosphère qu’il a engendrés. C’est un acte d’équilibrage parfaitement exécuté.

Le synchronisme de The Matrix a également été très important pour sa réussite. Arrivée au tournant du millénaire, quand les ordinateurs ont intégré notre vie professionnelle et personnelle, la cyber-paranoïa commençait à prendre de plus en plus d’ampleur. L’idée que nous vivions dans une simulation était de plus en plus réaliste et plausible.

Mon point est que tous ces aspects présentés dans le film étaient uniques pour son temps.

Les choses qui ont fait The Matrix si grandiose ne peut être répétée, car en 1999, ils étaient nouveaux et captivants. Imaginez donc recréer la scène avec la balle de fusil au ralenti en 2017… Je peux déjà voir la déception certaine dans les yeux des spectateurs en voyant une pâle imitation de cette scène épique et inattendue.

The Matrix - cinemaniak.net

Crédit photo: Finding the wrong words


Hollywood a une strie autodestructrice quand il s’agit de remakes.

En réalité, la façon dont Hollywood devrait fonctionner est la suivante: voici un film qui a été une bonne idée, mais pour une raison quelconque n’a pas tout à fait fonctionné, alors nous allons faire un autre essai.

Voici maintenant la façon dont Hollywood fonctionne réellement : voici un film très populaire que beaucoup de gens ont adoré, alors nous allons simplement le reproduire à nouveau et faire plus d’argent avec celui-ci.

C’est malheureusement la motivation au cœur de toute extension de The Matrix, comme c’était le cas avec les suites du premier film, que personne ne pensait nécessaires ni même bonnes.

Regrettablement, Hollywood est venu s’appuyer sur ce système pour ramener les gros dollars. Parmi les 10 films les plus lucratifs en 2016, seulement deux ne sont pas basés sur des franchises préexistantes. Sauf si vous êtes Christopher Nolan, Steven Spielberg ou J.J. Abrams, les projets originaux sont difficiles à carburer.

La seule chose qui place The Matrix en sa faveur, c’est qu’il y a déjà un univers ready-made, un potentiel qui vaut la peine d’être d’exploré. The Animatrix a fait cela en 2003, en mettant en place les événements avant The Matrix; la guerre entre l’homme et la machine, et la création de la Matrice elle-même.


Un remake de The Matrix ne fonctionnerait jamais, mais un reboot de la franchise? Peut-être si c’est l’univers The Matrix est prolongé, mais surtout bien exécuté.

Disney et Lucasfilm ont fait de l’excellent travail avec Rogue One et les attentes sont élevées pour le jeune Han Solo dans le prochain film de Star Wars, grâce à certains choix de réalisateurs intelligents (c’est-à-dire Gareth Edwards et le duo de Phil Lord et Christopher Miller respectivement).

Si fait de la bonne manière, avec les bons talents à bord (et les conversations tournent autour de Michael B. Jordan dans le rôle-titre sont certainement encourageantes), il pourrait y avoir un certain espoir.

MIchael B. Jordan - cinemaniak.net

Crédit photo: Flickr

Warner Bros. ne sont pas rendus au point de ruiner les choses quand il s’agit de franchises. Par contre, il suffit de regarder les récentes adaptations de super-héros de l’univers DC pour voir qu’il y a un peut-être un problème à ce niveau-là.

Sans la vision et l’orientation des Wachowskis, il est difficile d’imaginer un univers étendu à la hauteur du tout premier film de la franchise, qui semblait, à priori, intouchable…

(98)

Incrivez-vous à notre infolettre!
Fondée en 2012, Cinémaniak est une revue de cinéma exclusivement web qui s’est donnée comme mission de promouvoir le septième art sur le continent nord-américain. Notre mission est de donner la parole à des passionnés de cinéma capables de rendre accessible l’art qu’ils affectionnent.
Nous détestons les spam. Votre adresse courriel ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Promis!
Justin Charbonneau Depuis son voyage en France où il a vécu l’expérience de sa vie au Festival de Cannes en 2012, Justin Charbonneau se passionne pour la diversité du septième art. Suite à cet événement enrichissant, il complète un Baccalauréat en études cinématographiques à l’Université de Montréal. Puis, à l’été 2015, il se joint à l’équipe de Cinémaniak à titre de chroniqueur régulier.

Bandes-annonces

Archives