CINÉMANIAK Posts

7 novembre 2011 / / Cinémania

Après le raté jusqu’à toi, on pouvait se demander pourquoi Mélanie Laurent avait accepté de tourner de nouveau avec Jennifer Devoldère. Sa persévérance aura servi puisque « et soudain tout le monde me manque », même s’il souffre de défauts similaires à son précédent film, gagne en maturité et surtout en texte. Pire, la belle actrice se voit même voler la vedette par des seconds rôles aussi attachants les uns que les autres… Une progression donc pour la réalisatrice ! ♥♥♥♥

4 novembre 2011 / / Cinémania

Portrait d’une société qui va mal et exigeante pour les jeunes, une vie meilleure porte à la fois un regard critique sur la société et c’est aussi l’arrivée à maturité d’un homme qui ne connait pas vraiment les ficelles du système.♥♥♥

1 novembre 2011 / / Festival du Nouveau Cinéma

Il y a, dans La Guerre est déclarée, une certaine poésie qu’on ne soupçonnait pas vraiment. Tout comme son premier film la reine des pommes, ce second essai n’est pas dénué de défauts. Mais avec ce deuxième opus aujourd’hui, son thème et son traitement en font un petit bijou d’optimisme. ♥♥♥½

Vie à la ferme difficile et éprouvante pour une femme (Pascale Bussières) et son mari (Luc Picard).

L’argent vient à manquer, la température atteint des sommets

L’humeur est bien morose lorsque survient un drame faisant dans le même temps remonter de vilaines douleurs enfouies du passé.♥♥½

20 octobre 2011 / / Festival du Nouveau Cinéma
17 octobre 2011 / / Festival du Nouveau Cinéma

« Prenant & captivant » seraient les mots qui caractérisent le mieux la dernière œuvre de Pedro Almodovar…Encore un Almodovar bien loin des débuts du cinéaste mais tout aussi intéressant : Le style, qui caractérise si bien le madrilène, est toujours bien présent…une touche de modernisme en sus.♥♥♥½

15 octobre 2011 / / Les Classiques

« LA » pièce principale du maître Kubrick (avec Orange Mécanique) !!!

Une des nombreuses adaptations de romans de Stephen King mais sans doute, par la réalisation et l’interprétation de son acteur principal, une des meilleures  (à défaut d’en être une fidèle).

Un film ambitieux d’une poésie rare mais dont la complexité de la forme perd parfois le spectateur

L’histoire : Montréal 2011 : Antoine est dj et il vit le grand amour avec Rose.♥♥♥