Notre selection du FNC2014

Comme tous les ans, l’équipe Cinemaniak revient en détail sur la programmation du FNC2014.

Une capsule vidéo indispensable

Pour plus de détail: Extrait du communiqué de presse:

Le Festival s’ouvrira cette année avec le film The Good Lie de Philippe Falardeau (États-Unis). Le mercredi 8 octobre, les festivaliers auront donc la chance de retrouver Philippe Falardeau en ouverture de l’événement, lui qui avait présenté Congorama en ouverture du FNC en 2006 et Monsieur Lazhar  en clôture au FNC 2011. Le premier film américain du réalisateur suit le parcours de réfugiés soudanais, connus à travers le monde comme « The Lost Boys »,  alors qu’ils s’efforcent à se bâtir une nouvelle vie en Amérique. The Good Lie met en vedette Reese Witherspoon, Corey Stoll et les acteurs soudanais Arnold Oceng, Ger Duany, Emmanuel Jal et Kuoth Wiel, dans un récit traitant de survie et de triomphe. Lors de cette soirée, The Good Lie sera précédé du court métrage Mynarski chute mortelle, de Matthew Rankin, une œuvre visuelle surréaliste et fantasmagorique retraçant les derniers instants de la vie de Andrew Mynarski, un héros de la Seconde Guerre mondiale originaire de Winnipeg. Puis, le samedi 18 octobre, c’est avec le long métrage documentaire Le Sel de la terre de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado que le festival prendra fin. Le film met en lumière le travail et la vie du photographe brésilien Sebastiao Salgado, qui a témoigné des événements sociopolitiques majeurs de l’histoire récente pour ensuite se lancer à la découverte de territoires vierges aux paysages grandioses, à la rencontre d’une faune et d’une flore sauvages. Grand habitué du FNC, le cinéaste allemand est, avec ce dernier opus, lauréat du Prix Spécial Un Certain Regard ainsi que d’une mention spéciale du Prix du Jury Œcuménique du dernier Festival de Cannes.

 tiff-witherspoon-falardeau

Compétition internationale: Louve d’Or présentée par Québecor

La Compétition internationale propose des films qui se sont démarqués cette année dans les meilleurs festivals autour du monde.

Cette année, 15 films sont en compétition pour la Louve d’Or parmi lesquels nous retrouvons notamment 2 films québécois : Félix et MeiraMaxime  Giroux et L’Amour au temps de la guerre civileRodrigue Jean et 7 premiers longs métrages : Corrections ClassIvan I. Sverdovsky (Russie, Allemagne) ; Difret, Zeresenay Behrane Mehan (Ethiopie); Gente de bien, Franco Lolli (Colombie, France); She’s lost controlAnja Marquardt (Etats-Unis);  Spartacus et Cassandra, Ioanis Nuguet (France); VioletBas Devos (Belgique, Pays-Bas); et White Shadow, Noaz Deshe (Italie, Allemagne, Tanzanie). Egalement en compétition : Charlie’s Country, Rolph De Heer (Australie);   Mange tes mortsJean-Charles Hue (France); My Dog KillerMira Fornay (Slovaquie, République Tchèque); Next To HerAsaf Korman (Israël);  Something Must BreakEsther Martin Bergsmark (Suède); XeniaPanos H Koutras (Grèce, France, Belgique).


Présentation spéciale

Dédiée aux grands réalisateurs et aux œuvres qui sortent de l’ordinaire, cette section nous donne à voir le meilleur de la production de l’année, en nous offrant, en avant-première, des films très attendus qui ne devraient laisser personne indifférent. Parmi les 27 films présentés, 2 le seront en première mondiale et 4 en première nord-américaine. 4 cinéastes québécois et 1 cinéaste canadien se taillent une place de choix dans la programmation de cette année où 50 ans séparent le cadet des réalisateurs sélectionnés du plus âgé. Les œuvres attendues sont: ’71Yann Demange (Royaume-Uni); A Fuller LifeSamantha Fuller (Etats-Unis); Adieu au langageJean-Luc Godard (France); Ana ArabiaAmos Gitai (Israël, France); BaalVolker Schlöndorff (Allemagne); Bande de fillesCéline Sciamma (France); BoychoirFrançois Girard  (États-Unis); Cavalo Dinheiro, Pedro Costa (Portugal); Evolution of a Criminal, Darius Clark Monroe (Etats-Unis); The Go-Go Boys : the Inside Story of Cannon Films, Hilla Medalia (Etats-Unis) Hard to Be a God, Alexei Guerman (Russie); Hermosa JuventudJaime Rosales (Espagne); In the BasementUlrichSeidl (Autriche); JaujaLisandro Alonso (Argentine) ; Love Project, Carole Laure (Québec/Canada); Maps to the StarsDavid Cronenberg (Canada, États-Unis, France); Métamorphoses, Christophe Honoré (France); NightcrawlerDan Gilroy (États-Unis); Ouïghours, prisonniers de l’absurdePatricio Henriquez (Québec, Canada); P’tit Quinquin, Bruno Dumont (France); Past PresentTiong Guan Saw (Malaisie); Résistance NaturelleJonathan Nossiter (Italie, France); Révolution ZendjTariq Teguia (Algérie); La SapienzaEugene Green (France, Italie); Still the WaterNami Kawase (Japon);The VoicesMarjane Satrapi (Etats-Unis, Allemagne) ; Wild, Jean-Marc Vallée (États-Unis).

 

Panorama

Large aperçu des dernières productions indépendantes du monde entier avec 39 films sélectionnés, la section Panorama se veut le reflet le plus fidèle de l’état du cinéma contemporain. La sélection comporte pas moins de 4 premières mondiales ainsi que 11 premiers films. Nombre d’entre eux arrivent auréolés de Prix glanés dans les festivals internationaux. Les films sont : 7′ rue de la folieRhalib Jawad (Belgique); A Girl Walks Home Alone at Night Ana Lily Amirpour (États-Unis); A Street in Palermo Emma Dante (Italie/Suisse/France); El Ardor  Pablo Fendrik (Argentine, Mexique, Brésil, France); Below Dreams  Garrett Bradley (États-Unis); Le Challat de Tunis Kaouther Ben Hania (Tunisie, France, Canada, Émirats Arabes Unis); Ela volta na quinta André Novais (Brésil); Force Majeure Ruben Oslung (Suède, Danemark, France, Norvège); Foreign Bodies Mirko Locatelli (Italie); Go Forth Soufiane Adel (France) ; Le Grand Homme Sarah Léonor (France); L’Institutrice Navad Lapid (Israel); Layover Joshua Caldwell (États-Unis); Liar’s Dice Gheetu Mohan Dice (Argentine, Colombie, France, Pologne); Lucifer Gust Van Den Berghe (Belgique); Les Merveilles Alice Rohrwacher (Italie); Mes souliers rougesSara Rastegar (Iran); The Owners Abdikhan Yerzhnov (Kazakhstan); Refugiado Diego Lerman (Argentine); Les Règles du jeu Claudine Bories & Patrice Chagnard (France); Scheherazade’s Diary  Zeina Daccache (Liban); The Special Need Carlo Zoratti (Italie); Steadiness Lisa Weber (Autriche); Test Alexander Kott (Russie);  The TribeMyroslav Slaboshpytskiy (Ukraine); Un jeune poète Damien Manivel (France); Uncle Tony, Three Fools and the Secret Service  Mina Mileva, Vesela Kazakova (Bulgarie); Ventos de agosto Gabriel Mascaro (Brésil); Vincent n’a pas d’écaillesThomas Salvador (France); With Real Stars Above my Head Alfredo Covelli (Italie). En outre, Panorama présentera Stop Making Sense, 9 films dans lesquels la musique tient le rôle principal: Between Dog and Wolf : The New Model Army Story Matt Reid (Royaume-Uni, Allemagne); Bjork – Biophilia Live Nick Fenton et Peter Strickland (Royaume-Uni); Dominique A, La Mémoire vive Thomas Bartel (France); Don’t Think I’ve Forgotten: Cambodia’s Lost Rock and RollJohn Pirozzi (État-Unis/Cambodge/France); Electro Chaabi Hind Meddeb (Égypte/France); Heaven Adores YouNickolas Rossi (États-Unis); Indebito Andrea Segre (Italie); Un jour peut être – Une autre histoire du rap francaisRomain Quirot, Antoine Jaunin et François Recordie (France); YximallooTadhg O’Sullivan et Feargal Ward (Irlande).

 

Focus présenté par Air France

Cette année, grâce à la section Focus c’est un cinéma québécois et canadien ouvert sur le monde qui vous attend. Une sélection qui propose de porter son regard sur une nouvelle génération de cinéastes d’ici, souvent découverte à travers ses courts métrages. Parmi les 16 films, dont 8 en compétition et 8 hors compétition, 4 sont des premiers films et 11 seront présentés en première mondiale! La section s’ouvrira avec la présentation de la coproduction belge Je suis à toi de David Lambert, un conte à la fois moderne, provocant et sensible, relatant la relation entre Lucas (Nahuel Perez Biscayart, primé au dernier festival de Karlovy Vary), jeune escorte gaie, Henri (Jean-Michel Balthazar) et Audrey (interprétée par Monia Chokri). Les longs métrages en compétition pour le Grand Prix Focus présenté par Air France sont : Antoine et Marie, Jimmy Larouche; The Creation Of Meaning, Simone Rapisa Casanova (coprod Italie); Le Prix à payer, Harold Crooks; Fucké, Simon Gaudreau; Gurov et Anna, Rafaël Ouellet;In her Place, Albert Shin (coprod Corée du Sud); Le Militaire, Noel Mitrani; Nouvelles, nouvelles, Olivier Godin.

Les films présentés hors compétition sont : L’art et téléphone, Serge Cardinal; Cantouque à Godin, Michel Depatie; Fort McMoney, David Dufresne; Gaetan, Jules Falardeau et Naïm Kasmi; La génération porn,Pascal Plante; Luigi Serafini, Grand Rectum de l’université de foulosophie, François Gourd; et Un repli, Guillaume Roussel-Garneau.

 

Temps Ø

10 ans que Temps Ø bouscule les festivaliers pour leur plus grand plaisir! Pour fêter cet anniversaire en grand, la section assume les grands auteurs et pousse plus loin encore la découverte avec 17 films. Le bal s’ouvre donc avec l’immense et radical film musical Tokyo Tribe (Japon) de Sion Sono, qui vient de faire sensation au Festival international de Toronto. Cette année encore, la section propose certaines des œuvres les plus singulières et audacieuses provenant des quatre coins du monde:Alléluia, Fabrice du Welz (Belgique, France); Crimes of Passion, Ken Russell (États-Unis); Der Samourai,Till Kleinert (Allemagne); Dragon Inn, King Hu (Taïwan); L’enlèvement de Michel Houellebecq, Guillaume Nicloux (France); Fires on the Plain, Shinya Tsukamoto (Japon); Giuseppe Makes a Movie, Adam Rifkin (États-Unis); Incompresa,  Asia Argento (Italie, France); It Follows, David Robert Mitchell (États-Unis); Kings of the Wind & Electric Queens, Cédric Dupire et Gaspard Kuentz (France); Lost Soul – The Doomed Journey of Richard Stanley’sIsland of Dr. Moreau, David Gregory (États-Unis, Angleterre); Near Death Experience (NDE), Benoît Delépine et Gustave Kervern (France); Over your Dead Body, Takashi Miike (Japon); Réalité, Quentin Dupieux (France); The Tale of Princess Kaguya, Isao Takahata (Japon); The World of Kanako, Tetsuya Nakashima (Japon). Encore cette année le prix du public Temps Ø sera présenté par TFO.

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *