Night at the Museum III [Une nuit au musée: Le Secret des Pharaons]

On prend les mêmes et on recommence. ♥♥♥♥

Synopsis Une nuit au musée 3/A Night at the Museum 3: Larry, le gardien de musée le plus survolté, quitte New York pour Londres où il va vivre sa plus grande aventure. Accompagné de ses amis le Président Roosevelt, Attila, le Romain Octavius, Jedediah et le pharaon Ahkmenrah, ainsi que de nouveaux personnages délirants, il va tenter de sauver la magie avant qu’elle ne disparaisse à tout jamais.


8 ans après le premier volet et 5 ans après le deuxième, Shawn Levy remet le couvert avec cette troisième adaptation très réussie.
Et c’est en grande partie grâce au chouchou de l’Amérique Monsieur Ben Stiller qui reprend du service pour la troisième fois en campant un veilleur de nuit pas comme les autres qui, une fois de plus, va devoir sauver ses petits camarades du musée. Ben a bien vieilli depuis la réussite du premier volet (574 million de recette au box office mondiale) mais il reste, néanmoins, au sommet de sa forme. Il s’investit toujours autant dans son rôle et enchaîne gags et cascades en tout genre. A savoir que dans ce troisième film, il joue un deuxième rôle et n’hésite pas à tomber la chemise pour se travestir en homme préhistorique complétement déluré. Côté distribution, on retrouve bien entendu toute la palette des anciens personnages: Owen Wilson (Marley et moi), Robin Williams (Jumanji) et même Dick Van Dyck (Mary Poppins), présent dans le premier volet. Le seul absent du film étant Jake Cherry (le fils de Larry), présent dans les deux premier volet, qui, ici,  est remplacé par Skyler Gisondo, tout de même convaincant. L’humour des précédents films perdure dans ce troisième volet rempli d’effets spéciaux et de situations très cocasses. Le film est bien rythmé et le cocktail humour/fantastique marche toujours aussi bien. De nouveaux personnages viennent s’ajouter à la distribution. Amy Adams (La nuit au musée 2) laisse donc sa place à Dan Stevens qui campe ici un Lancelot totalement décalé. Rebel Wilson est également très drôle dans le rôle d’une gardienne de musée un peu folle. On notera aussi le caméo de l’acteur Hugh Jackman (X-men Days of future past) qui pratique à la perfection l’auto dérision. Petit bémol: le film souffre un peu trop de bons sentiments américains (présents dans la totalité du film) et le scénario ressemble, à peu de chose prés, à celui du précédent film (changement de musée, sauvetage des œuvres d’art personnifiées etc…). L’émotion est également présente dans le film, notamment lors de la dernière scène du film où, Théodore Roosevelt (Robin Williams) dit adieu à la caméra. A savoir que La Nuit Au Musée 3 est le dernier film de l’acteur décédé en Août dernier.
Bref, voilà un film drôle, simple et magique qui ravira petit et grand.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.