Moroccan gigolos

Buddy movie, cougars et snack-bar … un cocktail pas vraiment détonnant – ♣

Trois amis d’enfance passent d’une jobine à une autre en rêvant d’ouvrir un snack pour enfin s’établir. Ils trouvent l’emplacement de leur rêve mais doivent désormais trouver l’argent pour le payer. Accidentellement, Samir rencontre une cougar qui le paie pour quelques instants de bonheur. Ils décident alors de devenir gigolos, pour rassembler facilement et rapidement cet argent.

Moroccan_gigolos_affiche

Après Vers le Sud (Laurent Cantet, 2006) ou encore Cliente (Josiane Balasko, 2007), la prostitution masculine continue d’intriguer les réalisateurs/réalisatrices. Isamël Saidi propose ici une comédie sur ce thème, mais en restant très prude devant le sujet et en ne réussissant pas à nous décrocher un sourire. La comédie ne recule devant aucune facilité, que ce soit le comique de situation (un Blanc se déguise en touareg pour vendre du thé à la menthe à des Arabes, tout en ne sachant pas parler la langue), les blagues racistes éculées (Samir appelle son ami africain Blanche Neige) ou l’humour de répétition (la scène du Viagra à la pharmacie), mais au final, rien ne prend et on s’ennuie ferme devant cet enchainement de scènes prévisibles et tournant en rond. Sans rythme, le film avance de manière forcée, au fur et à mesure du déroulement de son scénario. Les scènes s’enchainent sans lien et sans grande cohérence, les dialogues manquent cruellement de naturel, les répliques tombent à plat et le rire ne prend pas. Le jeu très limité des trois acteurs principaux limite encore davantage l’intérêt et l’aspect comique du film et on voit avec beaucoup de tristesse Guylaine Tremblay se débattre pour essayer de sauver ses scènes face à Reda Chebchouchi dont le jeu d’acteur semble ici se résumer à froncer le sourcil ou à prendre un regard pseudo-langoureux.

Réalisateur – scénariste : Ismaël Saidi, Producteurs délégués : Jean-Yves Roubin & Daniel Morin, Coproducteur : Bart Van Langendonck, Directeur de la photographie : Jean-Pierre Gauthier, Compositeur musique originale : Roger Coderre, Origine : Belgique & Canada, Durée : 83 min.

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *