Mince alors

Une comédie drôle mais qui n’y va pas par quatre chemins !  ♥♥½

L’HISTOIRE : Nina est jeune, jolie et ronde. Malheureusement son    mari Gaspard n’aime que les femmes très minces… Surtout depuis qu’ils se sont installés à Paris pour monter leur ligne de maillot de bain ultra pointue. Pour tenter de le séduire à nouveau, Nina    accepte à contrecœur le cadeau qu’il lui offre : une cure d’amaigrissement à Brides-les-Bains. Le dernier espoir des gros quand on a tout essayé. Là bas, elle va faire la connaissance de Sophie une séduisante avocate marseillaise, Emilie, une mère de famille très enveloppée, Thomas et Roxane.

« Mince alors » est en quelque-sorte l’enfant d’ On m’a pas prévenu, spectacle réussi de l’humoriste française…  Charlotte De Turkheim en reprend de nombreux passages pour en faire un film très divertissant et drôle mais donc la mise en scène est pauvre et peu subtile. Fort heureusement les actrices se laissent diriger avec grand plaisir : Comme à son habitude, De Turkheim fait tourner les copines (Abril) mais également la famille ( prometteuse Julia Piaton) !

Cependant il semblerait que le sujet était trop léger pour tenir le temps d’un long métrage et c’est là que « Mince Alors »  s’engouffre… Fausse sœur et vraie mère, mari volage et femme trompée… on se croirait dans un Almodovar ..la qualité de traitement en moins, forcement !

Le film pèche au même endroit que les deux précédents longs de De Turkheim : Le scénario et le mélange de thèmes qui donnent un résultat    plutôt grossier.

Pourtant, Il faut avouer que De Turkeim excelle dans la formule et le sens du punch !

Mais n’est pas Michel Blanc ou Gerard Jugnot (qui sont passés à la réalisation avec grande réussite) qui veut…Avant d’espérer un jour    transformer ses comédies en de bien jolis drames, il va falloir y mettre les bouchées doubles !

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *