L’exercice de l’Etat

Depuis son préambule magnifique jusque son issue fataliste, « L’exercice de l’Etat » est un film fascinant et intelligent sur la gouvernance ministérielle…ses rouages, ses coups bas…Une sorte d’Anti-Conquête bien mieux réussie !

L’HISTOIRE : Le ministre des Transports Bertrand Saint-Jean est réveillé en pleine nuit par son directeur de cabinet. Un car a basculé dans un ravin. Il y va, il n’a pas le choix.
Ainsi commence l’odyssée d’un homme d’Etat dans un monde toujours plus complexe et hostile.
Vitesse, lutte de pouvoirs, chaos, crise économique…Tout s’enchaîne et se percute. Une urgence chasse l’autre. A quels sacrifices les hommes sont-ils prêts ? Jusqu’où tiendront-ils ?… L’État dévore ceux qui le servent.

 

Il y a tout dans ce film : Une intelligence d’observation évidente, une réflexion sur la gouvernance (menant parfois jusqu’à aller contre ses convictions), un portrait de la communication faite par nos élus…sorte de « star » de nos jours, usant de marketing et de chargés de com afin de valoriser au mieux leur travail…

C’est intelligent et fort bien mis en scène. Le film apporte une modernité et un montage sonore entêtant…A n’importe quel moment, on sent notre héros (parfait Olivier Gourmet), oups notre ministre pardon, susceptible de perdre pied…ou de sombrer face à tant d’ennemis et de coups bas.

Son équipe ministérielle est au diapason et plus que crédible : Quelles seront les conséquences de chacune de ses décisions

A voir et à revoir…car Passionnant

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *