Les Films réalisés par des québécoises que l’on attend en 2019

Récemment, sortaient en salles High Life de la vétérane Claire Denis, Rafiki de Wanuri Kahiu (notre critique) et le documentaire The Brink de la documentariste Alison Klayman. Ces trois films aux thématiques opposées marquent la diversité essentielle qu’apportent les femmes réalisatrices au monde cinématographique. Les dernières semaines ont également vu cette diversité être à l’affiche : Booksmart de Olivia Wilde (notre critique) ou encore Bermudes (Nord) de l’écrivaine et réalisatrice Claire Legendre. Voici cinq films réalisés par des femmes que l’on attend pour le reste de l’année, premier article d’un dossier à suivre dans les prochaines semaines.

» La femme de mon frère de Monia Chokri

L’actrice révélée dans Les amours imaginaires (2010) de Xavier Dolan réalise son premier long métrage (après un court, Quelqu’un d’extraordinaire) (2014). Sélectionné à Cannes dans la section Un certain regard où elle a remporté le prix coup de cœur du jury, La femme de mon frère raconte l’histoire d’un frère (Patrick Hivon) et d’une sœur (Anne-Élisabeth Bossé) dont la relation est bouleversée lorsque celui-ci tombe amoureux.

Date de sortie prévue : 7 juin 2019

» Zagros de Ariane Lorrain et Shahab Mihandoust

Documentaire de Les films du 3 mars qui promet un magnifique portrait intime du peuple iranien Bakhtiari des montagnes de l’Ouest et de leur pratique artisanale de tapis. Prix du meilleur court/moyen métrage aux dernières Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), la qualité sera au rendez-vous!

Date de sortie prévue : maintenant à l’affiche à la Cinémathèque québécoise

» Jeune Juliette de Anne Émond

La réalisatrice québécoise est de retour avec un quatrième long métrage. Outre des thématiques communes des questionnements et de l’identité, nous ignorons ce que nous offrira la cinéaste. Entre Nuit #1 (2011) (notre critique), Les êtres chers (2015) (notre texte sur le film) et Nelly(2016), cette comédie dramatique sur une jeune adolescente semble un peu plus légère, mais pas moins intéressante.

Date de sortie prévue : août 2019

» L.A. Tea Time de Sophie Bédard Marcotte

Après Claire L’hiver (2017), Sophie Bédard Marcotte nous revient avec un film explorant les limites de la fiction. Si l’esthétique documentaire régnait son premier film de fiction, ce troisième long métrage est davantage documentaire. Roadtrip à travers les États-Unis dans l’espoir de prendre le thé avec Miranda July, L.A. Tea Time nous replonge dans l’univers de cette nouvelle voix singulière du cinéma québécois qu’est Bédard Marcotte. Avec sa première mondiale à Visions du Réel 2019 et sa bande-annonce récemment sortie, la beauté sera au rendez-vous avec la magnifique direction photo de Isabelle Stachtchenko (également protagoniste du film).

Date de sortie prévue : 2019

» Il pleuvait des oiseaux de Louise Archambault

La réalisatrice de Gabrielle (2013) (notre critique) revient avec une adaptation du roman de Jocelyne Saucier. Premier long métrage depuis Gabrielle, la cinéaste a amassé une distribution entière de vétérans: Andrée Lachapelle, Gilbert Sicotte, Rémy Girard, Louise Portal et Ève Landry. Ce film situé en Abitibi, qui porte sur une plantation de cannabis, promet.

Date de sortie prévue : 13 septembre 2019

Ouvoir.ca

2 Comments

  1. micheline lanctôt
    6 juin 2019
    Reply

    merci d’oublier mon film. UNE MANIÈRE DE VIVRE
    Micheline Lanctôt

    • Marc-Antoine Lévesque
      6 juin 2019
      Reply

      Bonjour, il a été précisé dans la publication sur nos médias sociaux qu’il s’agissait d’un premier article d’un dossier de plusieurs comme il y avait trop de film sur notre liste. Après révision, il est vrai que cette information n’est pas précisée dans l’article sur notre site, nous avons maintenant précisé. Désolé de l’erreur. Les autres articles du dossier sortiront dans les prochaines semaines. Merci de votre commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *