Page d'accueil Actu À La Une Le tennis au cinéma – Les films à voir !

Le tennis au cinéma – Les films à voir !

Le tennis au cinéma – Les films à voir !
134
0

Le tennis au cinéma !

Avec l’arrivée de Roland-Garros 2017 et la sortie cette année de deux films importants sur la petite balle jaune, nous est venu l’idée de répertorier sur CInémaniak la plupart des films de tennis. Petit top sans classement, juste pour le fun !

• Battle of the sexes

Emma Stone qui interprète la joueuse de tennis Billy Jean King face à Steve Carell, cela promet une bataille des sexes des plus sympathiques

• Borg / McEnroe

Quand le chanteur Da Silva sort une chanson dédiée au célèbre joueur caractériel, c’est au tour de Shia LaBoeuf de venir mettre son grain de sel dans un film relatant le duel d’anthologie entre les deux célèbres tennismans

• Venus and Serena

Un documentaire assez classique sur l’enfance et l’ascension des deux stars du tennis mondial

• Terre battue

Un drame entièrement écrit autour d’une jeune pousse promis à un bel avenir dans le tennis. Le résultat (réalisé par le frère de la comédienne Anaïs Demoustier) est fort réussi et très inspiré

• Wimbledon

Rencontre au sommet entre Kirsten Dunst et Paul Bettany.

 

Bien sûr, on joue au tennis dans Match Point, Un éléphant ça trompe énormément, Les sorcières d’Eastwick, Bridesmaid ou encore Le bal des casse-pieds …. Même Amelie Mauresmo se pointe en guest-star dans Les 11 commandements ! Mais l’utilisation du précieux sport n’était pas une des composantes prépondérante du film

Crédits photos: Allocine.fr

(134)

Incrivez-vous à notre infolettre!
Fondée en 2012, Cinémaniak est une revue de cinéma exclusivement web qui s’est donnée comme mission de promouvoir le septième art sur le continent nord-américain. Notre mission est de donner la parole à des passionnés de cinéma capables de rendre accessible l’art qu’ils affectionnent.
Nous détestons les spam. Votre adresse courriel ne sera pas vendue ou partagée avec quelqu'un d'autre. Promis!
Syril Tiar

Tombé dans le cinéma alors qu’il était tout petit, Syril Tiar s’est rapidement pris d’affection pour le cinéma francophone… Devenu un connaisseur hors-pair des Sautet, Resnais, Chabrol, Lelouch, Lecomte (oui à cette époque, seuls les vivants comptaient), ce n’est que bien plus tard qu’il a pu élargir ses goûts à d’autres réalisateurs d’abord européens (Von Trier, Almodovar, Leigh…) puis américains (Allen, Burton).

Bandes-annonces

Archives