France, République Tchèque, Allemagne, 2021
Note : ★★★★

La peinture et le cinéma. Ces deux médiums artistiques se rencontrent et s’enrichissent l’un de l’autre dans le sublime premier long-métrage de la réalisatrice française Florence Miailhe, La traversée.

Réalisé en peinture sur verre, une technique rare en cinéma d’animation, ce magnifique film, présenté en compétition internationale au Festival du Nouveau Cinéma 2021, raconte les péripéties d’une jeune fille et de son frère qui fuient leur village natal détruit par les milices d’un régime oppressif et partent à la recherche d’un refuge de l’autre côté des mers. Façonnée par la fuite et l’errance, leur jeunesse est présentée de manière saisissante.

Le récit prend la forme d’un conte sombre, mais dont les images, souvent éclatantes et colorées, sont toujours très expressives. Plusieurs univers archétypaux (le cirque, l’hiver, la forêt, la maison bourgeoise, la prison) y sont peints, chacun avec leur facture visuelle distincte. Les tableaux ainsi créés sont tous plus magiques et évocateurs les uns que les autres.

Sans s’ancrer dans aucun contexte géopolitique précis, les épreuves de migration dépeintes rappellent des drames historiques passés en plus d’évoquer la réalité des populations discriminées, pourchassées, déplacées, toujours cruellement d’actualité dans plusieurs régions du monde. Leur transposition dans un univers fantasmé leur confère un caractère universel et les rend extrêmement prenantes. La conjonction entre le médium utilisé et l’histoire racontée fonctionne parfaitement. En fait, le médium retenu accroît la force expressive de l’œuvre. Aucun jeu d’acteur ou d’actrice n’aurait pu rendre sans verser dans le mélo les regards tantôt effarouchés tantôt désespérés si habilement peints par l’artiste.

En plus d’être d’une fulgurante beauté plastique, le film engage et bouleverse.

 

Bande annonce :

Durée : 1h24
Crédit photos : Balance Film, Les Films de l’Arlequin, MAUR Film

 

Le film Conte de quartier de Florence Miailhe est disponible sur le site de l’ONF.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *