Aller à la barre d’outils

La donation

Dernier volet de la trilogie de Bernard Emond (après « La Neuvaine » et « Contre toute espérance »), ce dernier met toujours en vedette la talentueuse Élise Guilbault face à un sujet des plus austères : La difficulté du métier de médecin en région. ♥♥♥

Urgentologue à Montréal, Jeanne (Guilbault) répond à une petite annonce du docteur Rainville (Godin). À l’aube de sa retraite, celui-ci cherche quelqu’un pour le remplacer dans la petite communauté de Normétal, en Abitibi. Aussitôt arrivée dans la lointaine ville, Jeanne fait part de ses hésitations au docteur Rainville…

 

Le propos de Emond reste le même : Beaucoup de sobriété pour ne jamais condamner ses personnages et une austérité dans la mise en scène font que le sujet est beau et bien traité. Toutefois cela créé une certaine distance avec le spectateur qui regarde les tribulations de son héroïne sans réellement se sentir concerné.

 

A l’instar de Tout ce que tu possèdes, La Donation ne nous met jamais k.o. mais laisse toujours transparaître une humanité bienvenue dans un monde bien souvent trop violent.

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *