Kurt Cobain: Montage of Heck

Annoncé comme un évènement depuis quelques mois, le documentaire sur la vie du leader de Nirvana sort enfin sur les écrans.  A ne pas manquer ♥♥♥♥

Des premières années de Kurt à Aberdeen, sa ville natale, jusqu’au sommet de sa gloire,les fans et la génération Nirvana découvriront du contenu inédit sur Kurt Cobain ; et pour ceux qui ont récemment connu l’homme et sa musique,  ils comprendront mieux ce qui fait de lui une icône intemporelle.

A l’instar de Michael Jackson, Whitney Houston ou Aaliyah, Kurt Cobain a donc désormais son biopic…ou plutôt le documentaire complet retraçant sa vie. Car contrairement aux récentes productions dédiées aux icones pop, le documentaire de Brett Morgen bénéficia d’un complet accès aux archives des proches. Enregistrements, caméra super 8, journaux ! Le film regorge de documentation qui sort aujourd’hui près de vingt-ans plus tard.

Kurt Cobain: Montage of Heck est sans doute la plus belle réussite en terme de film biographique ! C’est une plongée dans son esprit puisqu’il se fait lui-même le narrateur de sa vie.

Bénédiction de la famille et de Courtney Love

courtney-love-and-kurt-cobain

Concrètement, le film réussit ingénieusement à compléter les trous dans ses jeunes années par des témoignages des proches (parents et ex-femmes) mais surtout grâce à quelques segments d’animation superbe ponctués de musiques de Nirvana parfois réorchestré, grâce également aux nombreuses évocations du travail de Cobain : Son journal, ses enregistrements, ses peintures et de nombreuses heures de pellicule tournée entre lui et Courtney Love.

D’ailleurs, c’est grâce à cette dernière que Brett Morgen réussit la prouesse de composer un film d’une aussi bonne qualité et présenté à Sundance en janvier dernier. « Kurt est connu pour sa musique, mais moins pour son art. Elle avait envie de montrer ses œuvres » raconte le réalisateur dans le making-of. Pour ce faire, elle lui confie les clés d’un garde-meubles où furent stockés tous les effets personnels de l’icône rock avec carte blanche jusqu’au montage final.

Kurt Cobain: Montage of Heck

Le résultat est donc une intense plongée dans ses pensées qui ne fait ni abstraction de son aversion pour les journalistes ni de sa passion pour la drogue…A mille lieux de Last Days de Gus Van Sant, Montage of Heck est déjà un classique.

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 5 =