Mommy en tête des nominations des Jutra 2015

Deux semaines après les nominations des Prix Écrans Canadiens, voici que ce matin avaient lieu les nominations aux Jutra, équivalent des Oscars au niveau québécois pour ceux qui l’ignoreraient encore. C’est le 15 mars prochain que, comme il est de coutume, les films les plus vus recevront le plus de récompenses lors d’une belle soirée de gala. Car en effet, et à moins d’un fonctionnement différent cette année, chaque année ces prix récompensent encore malheureusement trop les films vus au détriment peut-être de choix plus sélectifs (pour preuve la remise des prix de l’an dernier qui s’étaient dispersés entre Louis Cyr et Gabrielle)

Mais cette année pourtant, quelques petits changements au niveau des sélections semblent avoir été apportés puisque peu semblent avoir été oubliés (rappelons l’éviction de l’an dernier Sarah préfère la course). Comme prévu, Mommy arrive en tête des films finalistes avec dix nominations (meilleur film, réalisation, scénario, actrice, acteur, actrice de soutien, photographie pour André Turpin…etc.). Juste derrière, l’autre Cannois Tu dors Nicole récolte neuf nominations (film, réalisation, scénario, actrice principale et de soutien et plutôt amusant acteur de soutien pour Francis La Haye alors que Marc-André Grondin fut quant à lui retenu aux Prix Écrans). Derniers films sur le podium des nominations, 1987 et Tom à la ferme récoltent chacun huit nominations.

Acteurs actrices jutra

Meilleur film

Dolan fera face à Dolan pour Mommy contre Tom à la ferme; Si on imagine mal que le prix échappe au génie québécois, il faudra se méfier de Tu dors Nicole qui semble un outsider sérieux.

Meilleur scénario

Les mêmes cinq sélectionnés (3 histoires d’indiens, Tom à la ferme, Tu dors Nicole, Mommy, 1987) avec une longueur d’avance pour Mommy

Meilleur réalisation

Les mêmes cinq sélectionnés (3 histoires d’indiens, Tom à la ferme, Tu dors Nicole, Mommy) à l’exception de Denis Villeneuve (Enemy) préféré à Ricardo Trogi (1987)

Meilleure actrice

Anne Dorval sera ultra-favorite. Trois outsiders derrière : Julianne Cote, Laurence Leboeuf et Lise Roy. Une surprise : Joëlle Paré-Beaulieu dans le passé inaperçu Qu’est-ce qu’on fait ici tandis que Maryline Castonguay fut clairement oubliée…Étonnant

Meilleur acteur

Antoine Olivier Pilon devra face à Walter Borden acclamé dans Gerontophilia. Si nous avons loué la performance de Guy Nadon dans L’Ange gardien, il semble toutefois hors de portée d’un prix tout comme Patrice Robitaille pour La petite Reine.

Meilleure actrice de soutien

Sandrine Bisson (1987) semble une belle adversaire à Suzanne Clément (Mommy) avec comme arbitre une Evelyne Brochu parfaite dans Tom à la ferme.

Meilleur acteur de soutien

Pierre-Yves Cardinal semble le candidat parfait même si on saluera la belle nomination de Patrick Hivon pour L’Ange gardien.

P1000182

La question qui se pose est : un film de Xavier Dolan peut-il en cannibaliser un autre ? Il parait difficile de l’imaginer tant Tom à la ferme fut beaucoup moins vu (et apprécié) que Mommy. Des surprises à ce niveau hors catégories d’interprétation semblent difficilement crédibles.

1987 ne semblent pas avoir grandes chances hormis l’actrice de soutien et peut-être la direction artistique. C’est d’ailleurs un prix qui sera sans doute également convoité par l’équipe de Henri Henri (comme le maquillage, les costumes et la coiffure)

Robert Morin avec 3 histoires d’indiens obtient 5 nominations lui permettant une nouvelle exposition. Catégorie documentaire on retiendra la sélection de De Prisons en Prisons de Steve Patry et de Toutes des connes en catégorie meilleur court.

Petit oublié de la sélection, Ceci n’est pas un polar, qui aurait peut-être mérité quelques nominations…Si une petite place a été faire à L’Ange gardien et Qu’est-ce qu’on fait ici, le premier long de Patrick Gazé aurait définitivement eu sa place !

Anne Dorval gagnera t’elle son second jutra ? Et André Turpin repartira t’il avec une cinquième statuette ? La réponse dans trois semaines

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *