Jean Cocteau

Jean Cocteau est peut-être l’homme de lettres français le plus connu et reconnu du 20e siècle : seul Camus, Sartre, Gide ou Proust pourraient lui ravir le titre. Toutefois, contrairement à eux, Cocteau n’a pas fait que dans la littérature, mais également du dessin, de la peinture et il a énormément œuvré pour le 7e art.

Au cinéma, il a réalisé 12 films (6 longs et 6 courts), fut le directeur photo d’Un Chant d’amour de Jean Genet et le scénariste d’une dizaine de longs métrages. Il a également réfléchit le cinéma et de ses réflexions sont parus, de manière posthume en 1973, deux livres : Du cinématographe et Entretiens sur le cinématographe.

Au-delà de l’artiste prolifique, il fut également une personnalité publique importante et influente. Il est l’une des rares personnes à avoir été prisé à plus d’une reprise le Jury du festival de Cannes. Truffaut fut reconnu en tant que cinéaste accomplit en grande partie grâce au soutien de Cocteau pour les 400 coups et au jeune Jean-Pierre Léaud (à qui il donna un court rôle dans Le Testament D’Orphée l’année suivante). Jean-Pierre Melville, Robert Bresson et même Claude Jutra ont vu leur carrière grandement privilégiée par le soutient de l’artiste multidisciplinaire. Notez également qu’en 1955, il fut élu membre de l’Académie Française.

La légende veut qu’il soit succombé à la suite d’une crise cardiaque survenue après avoir rédigé la chronique nécrologique de son amie Édith Piaf, soit le 11 octobre 1963, il y a 50 ans cette année.

Laurent

**class!K**

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  1. […] de son propre texte, √©crit pour la sc√®ne, Jean Cocteau r√©alise, en 1948, L‚Äôaigle √† deux t√™tes, un film qui assume sa th√©√¢tralit√© sans tout √† fait […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *