Unbroken [Invincible]

Pourquoi Angelina Jolie s’est-elle intéressé à cette histoire ? Cet acte de bravoure (Invincible pour les francophones) de toute une vie qu’est le destin de Louis Zamperini et raconté dans un premier dans un livre par Laura Hillenbrand (Unbroken: A World War II Story of Survival, Resilience, and Redemption) ♥½

L’incroyable destin du coureur olympique et héros de la Seconde Guerre mondiale Louis « Louie » Zamperini dont l’avion s’est écrasé en mer en 1942, tuant huit membres de l’équipage et laissant les trois rescapés sur un canot de sauvetage où deux d’entre eux survécurent 47 jours durant, avant d’être capturés par la marine japonaise et envoyés dans un camp de prisonniers de guerre.

Interpellé par cet unbroken réalisé par Mme Brad Pitt, il semblait intéressant de voir si cette actrice, qui figure aujourd’hui (étonnement devrais-je dire) parmi les femmes les mieux payées au monde, allait révéler certaines aptitudes propres à la réalisation. Serait-elle le nouvel Anthony Minghella du  mélo américain ?

Malheureusement à cette question, qui certes plaçait la barre assez haut, force est d’avouer que la réponse parait plutôt négative

Des films de guerres, il y en a eu des centaines, dont certain réalisés avec brio (il serait inutile d’établir ici une liste exhaustive) ; Pourquoi choisir en 2015, de présenter un personnage, ancien athlète olympique, torturé pendant de longues minutes sans pour autant tenter d’apporter une mise en scène ou une signature qui démontrerait néanmoins une proposition de cinéma ? En outre, des martyrs, il y en a eu, il y en a…Malheureusement leur intérêt sur le grand écran semble aujourd’hui difficilement justifiable (surtout un an seulement après 12 years a slave de Steve McQueen). En outre, la quasi-entierté du film étant écrite dans le synopsis et vu dans la bande-annonce….

Unbroken2

Ici étonnement pourtant, ce n’est pas tant la mise en scène qui pose problème mais plutôt le propos…Son histoire ! Comme pour l’an dernier le film multi-oscarisé, on sent qu’il était important pour Angelina Jolie de faire pleurer dans les chaumières… de présenter un film capable d’être bien vu dans la saison des prix.

Et c’est fort dommage car la première partie se laisse regarder avec un certain intérêt: Crash d’avion et survie dans l’océan ! Oui les images sont déjà dans la bande-annonce mais cela n’est jamais pénible ni difficile… Ca n’est ni Flight ni Life of Pi mais cela fonctionne. Le problème vient vraiment de la seconde partie qui se borne à démontrer la complaisance envers la douleur de son personnage principal….Reprenant les recettes du film d’esclave de 2013, celui-là même qui avait permis à Lupita Nyong’o d’obtenir un oscar pour son rôle de martyre, cette partie ne se borne qu’à montrer le courage d’un homme…sans nuance, sans réflexion sur le statut de prisonniers… simplement unilatérale…  et surtout sans aucun choix d’écriture scénaristique (rien ne ressemble plus à une scène de torture qu’une autre…même avec des variations dans la superbe musique d’Alexandre Desplat)

Alors oui, ça sent bon à la fois le sentimentalisme américain mais également les histoires de héros capable d’en prendre sans jamais en conserver une once d’agressivité…tel l’enseignement bouddhiste du Dalai Lama…  Ça trouvera surement son public surtout auprès d’un public capable de s’émouvoir de tant de bravoure. Malheureusement l’absence de proposition cinématographique et la seconde partie complètement dénuée de trame narrative pourront avoir raison des autres…peut-être un tant soit peu plus exigeants !

 

 

Ps : Le film retranscrit également mal la foi du personnage principal puisqu’à l’issue de la guerre, Zamperini avait planifié de retourner au Japon pour tuer son bourreau Watanabe. Une rencontre avec Billy Graham, le célèbre prêcheur, lui fit prendre conscience de sa foi et ce n’est qu’en 1950 qu’il accepta de repartir à Tokyo en tant que missionnaire, afin de faire la paix avec ses anciens tortionnaires….

Ouvoir.ca

Écrit par :

Un commentaire

  1. 8 janvier 2015
    Reply

    Je ne l’ai pas vu encore.. mais je sens que je vais être d’accord avec toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *