Girl Power

Katniss.jpg

 

2012 restera dans le cinéma comme une année où la gente féminine aura dominé son homologue masculin.

Bien sûr 007 et Batman ont relevé leur mission : Pour l’un, sauver M, pour l’autre grâce à Catwoman…

 

Mais dans Hunger Games, c’est la jeune Katniss qui est sur le devant de la scène tout comme Merida dans Brave, l’agent de la CIA Mya dans Zero Dark Thirty, Hushpuppy dans Beast of the Southern Wild, Maria dans The Impossible

Chez les français, même scénario lorsque Camille redouble ou que Marion se voit privée de ses jambes dans De Rouille et d’Os et Emmanuelle de sa mobilité droite dans Amour.

Pour les deux derniers certes, fort heureusement Mathias et Jean-Louis étaient là pour les sublimer.

 

Mais en 2012, rares sont les films où les hommes ont tenu le haut de l’affiche…Daniel Day Lewis, Chaning Tatum ou Deni Lavant, Mathew McConaughey…et encore le public a suivi le réalisateur dans la plupart des cas.

Que nous réservera 2013 ? Est-ce que les hommes reprendront-ils le pouvoir une bonne fois pour toute ?

 

Et si l’avenir du story-telling était essentiellement féminin ?

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *