Fort McMoney

Jeu interactif au coeur de l’industrie pétrolière

Fort McMoney est la transposition virtuelle d’une ville bien réelle : Fort McMurray, Alberta, en un jeu documentaire au coeur de l’industrie pétrolière. 

Présenté dans la section Doc 2.0 des RIDM, Fort McMoney vise à raconter des histoires de manière innovante, en amenant le public (les joueurs) à se divertir en s’informant et en s’amusant. Présenté comme « un Sim city avec la ville de Fort McMurray« , c’est le public qui décidera du contenu. Chaque geste, chaque décision du joueur aura une conséquence, la question économique étant en tension avec l’équilibre écologique. Jeu documentaire où tout est réel, cette expérience assurément unique influera aussi sur celle des autres, avec des référendums auxquels participeront tous les joueurs, pour redonner au jeu un sentiment collectif. Le documentaire se fait donc ici via l’exploration. Énorme travail de développement, c’est le fruit de plus de deux ans d’enquête, 60 jours de tournage, près de 50 entrevues 1940 heures de développement et 5 mois de tournage. Avec 22 lieux à explorer dans la ville, 32 indices, 515 choix de dialogue, plusieurs centaines de parcours possibles, 9 sondages et 4 référendums, le jeu s’étendra sur trois parties en temps réel de quatre semaines chacune. La première partie débutera le 25 novembre 2013, la deuxième le 20janvier 2014 et la troisième le 24 février 2014.

Mal vendu au sein des RIDM, il n’était pas du tout question d’une projection classique, mais du lancement officiel du jeu, auquel comble de l’ironie nul spectateur n’a pu participer, le réseau ne supportant pas les multiples connexions. Hormis cet accroc frustrant et une communication défaillante, nul doute que Fort McMoney marque une avancée supplémentaire dans les documentaires interactifs.

Producteurs : Philippe Lamarre (Toxa), Raphaëlle Huysmans (Toxa), Dominique Willieme (ONF) et Hugues Sweeney (ONF) ; Directeur de la photographie : Philippe Brault ; Direction artistique : Maude Thibodeau ; Conception de jeu : Guillaume Perreault Roy ; Musique : Ramachandra Borcar ; Chargée de projets : Pauline Boisbouvier ; Assistante à la réalisation : Claudie Gravel ; Développement flash : Dominic Mercier ; Développement technique : Akufen.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.