Un film de chasse de fille

Un film de chasse de fille, c’est un documentaire de  Julie Lambert, son premier long après un ensemble de courts déjà réalisés.Comme son titre l’indique, le film dresse le portrait de plusieurs femmes passionnées de chasse, et qui en ont presque fait une philosophie de vie.♥♥♥

Dans une société matriarcale comme le Québec, voir ces femmes fières de leur passion ne relève forcement pas d’une gageure et il parait compréhensible que le film ai reçu des prix importants au festival de la ville de Québec.

La chasse a lieu chaque automne et Julie Lambert choisit de s’intéresser à quatre femmes, fusil en bandoulière dans les régions de l’Outaouais, de l’Abitibi et de Drummondville. Le documentaire demeure un portrait à différents âges mais plutôt assez redondant. Il marque toutefois un intérêt plus pointu lorsque la réalisatrice, elle-même, s’introduit dans son film dans le rôle du personnage initié aux bienfaits de la « chasse entre femme ».

unfilmdechassedefilles2

 

Ce qu’on pourrait reprocher à Un film de chasse de filles, c’est pourtant son manque d’universalité. Afin de forcer le spectateur au respect de pratiques de la chasse, Julie Lambert n’hésite pas à se mettre en scène au travers même d’une dernière scène assez intense pour elle… jugeant sans doute qu’elle réussirait à provoquer chez le spectateur l’empathie suffisante à une compréhension.

Ces quatre portraits ne sont pas pour autant dénués d’intérêts; le documentaire présente un intérêt palpable. Il ne réussit toutefois pas à embarquer les réfractaires de la pratique.

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *